Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Les Enfants de Pen Bron, La Turballe

Les Enfants de Pen Bron, La Turballe

Un blog pour témoignage, un blog pour le site de Pen Bron de La Turballe, pour que ce Centre Marin continue son action, celle d'accueillir des enfants dans un cadre de vie et un environnement marin unique. Emmanuel

Articles avec #infos handicap catégorie

Publié le par Emmanuel
Publié dans : #Infos Handicap

 


 

 

Le 2 avril, depuis 2007, c'est la Journée mondiale de sensibilisation à l'autisme. La planète se pare d'un bleu couleur espoir pour toutes les familles qui vivent avec une personne autiste. Cette journée dédiée a également pour vocation d'informer le grand public sur ce trouble de plus en plus répandu.

Une campagne choc !

A cette occasion, le Collectif autisme, qui rassemble les grandes associations françaises, a réalisé une campagne intitulée « La France, Terre des Droits de l'Homme, pas des autistes ». Elle entend dénoncer le non-respect des droits des personnes atteintes d'autisme, malgré le lancement du 3ème plan autisme en 2013. Vingt secondes qui suffisent à délivrer un message incisif et tranchant. « Clara en captivité depuis 4 292 jours. Cécilia depuis 10 234 jours ». Et d'autres visages, immobiles, figés, qui se succèdent… « Prisonniers du système français. 50 000 autistes restent privés de leurs droits. Signez la pétition ! »

Le retard français

À partir d'une enquête menée auprès de 500 familles, le Collectif autisme a ainsi pointé du doigt le retard de notre pays dans les domaines suivants :
- Le droit à un diagnostic : selon cette enquête, 77,4% des répondants n'ont pas eu accès à un diagnostic complet et adapté à l'âge préconisé par le plan.
- Le droit à une prise en charge adaptée : 77% des personnes avec autisme disent ne pas y avoir accès, et près de 70% des familles interrogées déclarent financer entre 40 et 100% du coût de la prise en charge adaptée de leur enfant.
- Le droit à une scolarisation en milieu ordinaire : 80% des personnes avec autisme ne seraient pas scolarisées.

Une journée en bleu

Rappelons qu'à l'occasion de cette journée, un éclairage titanesque promet de colorer des centaines de bâtiments en bleu sur toute la planète pour mettre en lumière les 67 millions de personnes autistes dans le monde et près de 600 000 en France ! C'est l'opération « Light it up blue ». En Charente-Maritime, par exemple, 31 bâtiments seront ainsi éclairés, tout comme le Palais des Papes à Avignon ou l'hôtel de ville de Lyon. Ailleurs, de multiples évènements sont organisés : spectacles, animations handisport, projections de films et documentaires... Un grand flashmob aura lieu à 18h le 2 avril place de la République, à Paris. Le programme par région figure sur le site d'Autism

Voir les commentaires

Publié le par Emmanuel
Publié dans : #Infos Handicap

2,5 millions de vues pour le spot « Chère future maman » (Dear future mom). Inattendu, inespéré pour un sujet qui ne mobilise en général pas vraiment les foules : la trisomie 21 (ou syndrome de Down). Le compteur de cette vidéo de deux minutes, mise en ligne il y a près d'un mois, s'est littéralement affolé à l'approche du 21 mars, Journée internationale de la trisomie. Le 18 mars 2014, elle a même été la vidéo la plus partagée en 24 heures dans le monde. En Italie, le magazine Vanity Fair consacre une couverture intérieure à la jeune Française, Inès, qui apparait dans le clip. En France, de nombreuses chaînes de télé ont pleinement contribué à ce buzz.

15 enfants répondent à une maman

« Je vais avoir un bébé, et j'ai découvert qu'il a le syndrome de Down. J'ai peur : quelle sorte de vie aura-t-il ? ». C'est le message qu'a envoyé une future maman après avoir appris que le bébé qu'elle portait était atteint de trisomie 21. Dear future mom a alors été imaginé par une dizaine d'associations européennes. Anglais, Français et Espagnols... A travers l'Europe, 15 enfants lui ont répondu dans une vidéo des plus touchantes, postée sur Youtube. « Ton enfant pourra faire beaucoup de choses. Il pourra aller à l'école, aider son père à réparer son vélo, travailler, gagner son argent, voyager... Il pourra surtout parler et te dire qu'il t'aime. » C'est le message que ces jeunes espèrent faire passer. Commentaire final : « N'est-ce pas maman ? ». Et de voir chacun se jeter dans les bras de leur mère respective.

Un succès populaire immédiat

L'impact est fulgurant... Il est vrai que le message est simple et fort, attendu par de nombreuses familles concernées par ce handicap, quel que soit leur pays. Rappelons que le dépistage prénatal généralisé de la trisomie 21 conduit 96 % des parents à interrompre la grossesse, ce que dénoncent des associations anti-IVG comme la Fondation Lejeune mais également des associations de parents de personnes trisomiques qui disent tout le bonheur qu'elles ont à vivre auprès de leurs enfants.

 


 

 

Voir les commentaires

Publié le par Emmanuel
Publié dans : #Infos Handicap

img_2_6738.jpgA sa naissance, Eléonore Laloux a été décrite à ses parents par l'obstétricien comme une « aberration chromosomique », n'ayant que quelques semaines à vivre. Aujourd'hui âgée de 28 ans, elle travaille, habite seule et combat la stigmatisation des personnes trisomiques. A l'occasion de la Journée mondiale de la Trisomie 21, vendredi, la jeune porte-parole du collectif "Les amis d'Eléonore" publie "Triso et alors !" (éditions Max Milo), co-écrit avec le journaliste Yann Barte. Elle y raconte sa vie avec "un chromosome en plus".

Un travail depuis 6 ans

Ses parents se sont toujours battus pour qu'elle soit scolarisée en milieu ordinaire. Elle se souvient des moqueries dans la cour de récréation, quand elle était en classe spécialisée au collège. "On me regardait un peu de travers, un peu méchamment. Dans le car, les grands m'ont mis du chewing-gum dans les cheveux au moins deux fois", témoigne-t-elle auprès de l'AFP. Aujourd'hui, elle s'attire encore parfois des regards insistants quand elle prend le bus pour se rendre à son travail, au service facturation de l'hôpital privé d'Arras (Pas-de-Calais) où elle a un CDI depuis bientôt six ans. "Je les ignore", dit-elle. "Je suis comme les autres, je peux être indépendante et avoir une vie normale". Elle déteste aussi quand on lui parle "gaga". Ce qu'elle préfère au travail, c'est "la mise sous pli et le classement alphabétique". Elle termine son travail à "14h10" et les après-midis sont consacrés à ses diverses activités: "mercredi cours de guitare électrique, jeudi orthophoniste, vendredi kiné".

Son propre appartement depuis 2 ans

Depuis deux ans et demi, Eléonore a son propre appartement dans une résidence intergénérationnelle d'Arras, l'Ilot Bon Secours, où 10 logements sont occupés par des trisomiques, les autres par des personnes âgées et des familles. "Au début, j'étais impressionnée par la hauteur de mon appart, au 4e étage", raconte cette petite femme de 1,41 mètre, vêtue de couleurs vives avec bijoux et lunettes assortis. Elle a aujourd'hui un peu moins le vertige, mais "pour arroser les plantes sur la fenêtre, ce n'est pas encore ça". Elle n'a en revanche pas souffert de la solitude. "C'est plutôt mes parents". Elle rentre chez eux tous les week-ends, "pour faire une coupure".

Avec l'aide d'une auxiliaire de vie

La semaine, une auxiliaire de vie vient l'aider, "une heure par jour sauf le jeudi", à faire le ménage, préparer le repas ou trier ses vêtements. Elle tient à jour des répertoires. "En ce moment, je lis 30 Millions d'Amis. S'il y a un mot compliqué, j'ouvre mon répertoire, je note le mot, je cherche dans le dictionnaire et j'écris la définition. C'est pour faire travailler mon intelligence". "Eléonore n'a pas fini d'apprendre", souligne son père, Emmanuel Laloux, un ancien professeur d'arts plastiques reconverti dans la communication. Il est président de l'association Down Up, partie prenante du projet de l'Ilot Bon Secours, qu'il décrit comme "unique en France".

Vers un maximum d'autonomie

Le projet a été conçu pour amener les jeunes trisomiques "vers l'autonomie", explique-t-il. "L'objectif à terme est qu'ils se créent un tissu social suffisamment important pour que les choses continuent, le jour où on disparaîtra". L'association les aide à travailler sur "l'auto-détermination". "Une personne ayant une trisomie a un lien affectif très fort avec sa famille et ses proches, et souvent ses décisions dépendent de ce lien affectif. On essaie de créer un espace qui leur permette de décider d'eux-mêmes", explique Emmanuel Laloux.

Avec son amoureux

Récemment, Eléonore a passé des examens pour ses problèmes cardiaques, et va peut-être devoir subir une opération "assez lourde et douloureuse. C'est moi qui vais prendre la décision", affirme-t-elle. "Pour l'instant, je ne me sens pas prête". Elle a un amoureux, Robin, également trisomique. "On fait des soirées à deux une fois par semaine, et pas plus. Après, on risque de déborder. Et quelquefois je passe le week-end chez ses parents, il y a une balançoire et une vraie piscine".

« Triso, et alors ! », Eléonore Laloux, co-écrit avec le journaliste Yann Barte, éditions Max Milo, 192 pages, 16 €.

Voir les commentaires

Publié le par Emmanuel
Publié dans : #Infos Handicap

91372-courir-ensemble-avec-handicap-international-2013.jpg

La 16e édition de Courir Ensemble organisé par Handicap International se déroulera le 11 mai 2014 au Bois de Boulogne. Ne manquez pas ce moment sportif et solidaire inoubliable. Courir Ensemble permet un échange au-delà des différences grâce à cet espace de rencontres sportif, ludique et convivial entre personnes valides et handicapées.

 

Défi sportif et solidaire,   la 16e édition de Courir Ensemble, organisé cette année au profit des actions de l’association au Mali, se déroulera le 11 mai 2014 au cœur du Bois de Boulogne à Paris. Organisé par l'antenne bénévole de Paris - Ile-de-France de Handicap international, Courir Ensemble, c’est aussi ce petit supplément d’âme qui s’invite chaque année sur les pistes d’une course mêlant petits et grands, personnes valides et handicapées, sportifs et amateurs.

 

Depuis 16 ans, les bénéfices de l’opération « Courir Ensemble » contribuent au financement des actions menées par Handicap International dans ses 60 pays d’intervention. Cette année, l’événement permettra de soutenir plus particulièrement le programme de l’association au Mali, à l’heure où le pays subit une grave crise humanitaire.

Présente depuis 1996 au Mali aux côtés des populations vulnérables et handicapées, Handicap International a, dès janvier 2013, renforcé son dispositif pour faire face aux besoins des populations déplacées qui ont fui les combats et pour prévenir les risques liés aux restes explosifs de guerre abandonnés au cœur des villes.

Au programme de cette journée sportive et solidaire : courses et marche ouvertes à tous, personnes valides et handicapées, adultes, enfants, sportifs et amateurs...

Marche solidaire à allure libre sans classement

  • 9h45: 5,4 km

Courses / Parcours mesuré FFA

  • 9h30: 5,4 km - minimes, cadets, juniors, espoirs, seniors et vétérans
  • 10h30: 10 km Trophée Lacoste 2014 - cadets, juniors, espoirs, seniors, vétérans. L’épreuve du 10km compte pour le challenge Paris Running Tour 2014.
  • 11h30: 2,3 km - benjamins, poussins
  • 12h00: Résultats officiels et remise des récompenses (courses)

index-copie-8.jpg

Les distances peuvent être parcourues seul ou en binôme composé d’une personne valide et d’une personne handicapée. Un lot est remis à tous les arrivants. Chronométrage et classements officiels assurés par Top Chrono, spécialiste du chronométrage d’événements sportifs. Échauffement musical encadré et animations festives toute la journée.

Participez ! En vous inscrivant à Courir Ensemble, vous partagerez des moments inoubliables et participerez à une action de solidarité internationale.


Infos pratiques :

Site  officiel: Courir Ensemble 2014
Tarifs
Jusqu’au 02 mai, adulte : 12 € / étudiant : 6 € / 10 à 17 ans : 6 €
Après le 03 mai, adulte : 15 € / étudiant : 7 € / 10 à 17 ans : 7 €
Gratuit pour les moins de 10 ans

Inscriptions

  • Sur internet en cliquant ici (paiement sécurisé)
  • Au relais de Handicap International jusqu’au 10 mai 2014, à 15h
    Handicap International
    104/106 rue d’Oberkampf
    75011 PARIS
  • Par courrier, en renvoyant le bulletin d’inscription (à télécharger ici) à l’adresse du relais précisée ci-dessus

Attention, les inscriptions seront clôturées à partir de 3 000 participants. Aucune inscription ne sera faite sur place, sauf pour les personnes handicapées.

Le retrait des dossards se fera sur présentation d’une pièce d’identité le 09 mai de 10h à 13h et de 14h à 18h, ainsi que le 10 mai jusqu’à 15h à Handicap International (104/106 rue d’Oberkampf, 75011 PARIS), ou le jour même sur place à partir de 8h.


Voir les commentaires

Publié le par Emmanuel
Publié dans : #Infos Handicap

L’avant-dernier jour des Jeux Paralympiques de Sotchi, les participants concourront pour 7 lots de médailles. Sur le site alpin, les athlètes prendront le départ du slalom géant, du relais ouvert et du relais mixte en ski de fond, et sur le site côtier les athlètes s’affronteront pour les médailles des sports en équipe.

Sur les pentes de Rosa Khutor, les athlètes s’efforceront de descendre proprement le parcours technique du slalom géant. Les participants effectueront deux descentes et c’est le temps cumulé qui déterminera les champions dans les trois catégories hommes : debout, assis et déficients visuels.

Sur le Complexe de ski et de biathlon Laura, les fondeurs prendront part à deux relais 4 x 2,5 km, le relais ouvert et le relais mixte. Chaque équipe de relais sera composée de 4 fondeurs qui participeront chacun à une seule étape. Dans le relais mixte, l’équipe comprendra au moins une femme et demain une même équipe regroupera des athlètes relevant de catégories différentes (debout, assis, déficients visuels).

Sur le site côtier, se dérouleront les finales palpitantes des compétitions en équipe. A l’Ice Cube les 4 meilleures équipes de curling joueront leur qualification en finale. A 9h30, la Grande-Bretagne affrontera la Russie pendant que, sur la piste voisine, le Canada rencontrera la Chine. Après le déjeuner, les vainqueurs se disputeront le titre de champions paralympiques et les perdants joueront pour la troisième place sur le podium.

Dans l’arène Shaïba aura lieu la finale impatiemment attendue du tournoi de hockey sur luge. Les vainqueurs des demi-finales se rencontreront sur la glace. L’équipe américaine, championne en titre des Jeux Paralympiques, s’opposera à l’équipe russe, débutante dans le tournoi mais qui a montré une belle technique durant les matchs de qualification. Le jeu ne laissera aucun spectateur indifférent : lors des demi-finales les deux équipes ont montré qu’elles n’étaient pas prêtes à capituler facilement. Quelques heures avant la rencontre finale, les équipes du Canada et de la Norvège - qui ont cédé face à leurs adversaires lors des matchs éliminatoires - se disputeron la médaille de bronze.

 

La France est au 4ème rang

Médailles

Voir les commentaires

Publié le par Emmanuel
Publié dans : #Infos Handicap

Cette journée a été créée en 2005 à l’initiative de la France. Depuis 2012 elle est reconnue par l’ONU. La trisomie 21 (parfois syndrome de Down ou, anciennement, mongolisme), est une anomalie chromosomique congénitale provoquée par la présence d'un chromosome surnuméraire pour la 21e paire.

id6286_photo.jpgElle est reconnue comme telle par l’ONU : « Si on leur donne leur chance et un peu de soutien, toutes les personnes trisomiques pourront se réaliser, exercer comme tout le monde leurs droits fondamentaux et apporter une importante contribution à la société. A nous d’en faire plus pour créer les conditions qui leur permettront de s’épanouir et de jouer un rôle à part entière dans la société. Ensemble, nous pouvons bâtir un monde équitable, juste et ouvert à tous, qui célèbre la diversité, ne connaisse pas la discrimination et offre les mêmes chances à tous. »

La trisomie 21

Ses signes cliniques sont très nets, un retard cognitif est observé, associé à des modifications morphologiques particulières.

C'est l'une des maladies génétiques les plus communes, avec une prévalence de 9,2 pour 10 000 naissances vivantes, aux États-Unis. Avec les progrès de la médecine et le suivi paramédical, la qualité de vie des personnes porteuses de trisomie 21 s’est considérablement améliorée, ainsi que leur espérance de vie. Ces personnes sont également connues pour la qualité de leurs relations avec les autres.

Profitons de cette occasion pour en parler : nous sommes tous concernés !

EN SAVOIR + :
Tous les événements qui ont lieu en France...
www.journeemondialetrisomie21.org

Voir les commentaires

Publié le par Emmanuel
Publié dans : #Infos Handicap

  Ecoles, transports, commerces encore très difficiles d'accès aux handicapés

 

 

Les quatre médailles décrochées, à ce jour, aux Jeux paralympiques de Sotchi par les athlètes françaises handisport ne doivent pas faire oublier que, au quotidien, l'accès aux lieux publics demeure le plus souvent, pour les handicapés, un parcours du combattant.

Près d'une école sur deux n'est pas accessible aux enfants handicapés, et près trois bus sur cinq. Les petits commerces, les cabinets médicaux sont, eux aussi, loin du compte. C'est ce que relève l'Association des Paralysés de France dans son baromètre annuel. 
Et pourtant, près de 10 millions de Français sont concernés par le handicap, si l'on y ajoute toutes les personnes à mobilité réduite (personnes âgées, femmes enceintes, parents avec poussettes ou blessés).

Les lieux recevant du public, y-compris les petits commerces, avaient théoriquement jusqu'au 1er janvier 2015 pour réaliser les travaux nécessaires. Mais les villes elles-mêmes ne montrent pas toujours l'exemple. Digne-les-Bains, Alençon, Chaumont, décrochent à peine la moyenne. Alors qu'en haut de classement, l'on trouve Grenoble, Nantes et Caen.
La capitale, Paris, a refusé de figurer dans le baromètre cette année. L'an dernier, Paris s'affichait à la 64e place du classement, avec un petit 13/20.

Travaux couteux

Pour un magasin en rez-de-chaussée par exemple, avec juste une ou deux marches, cela peut coûter quelques centaines d'euros seulement. Pour un magasin ou un cinéma sur plusieurs étages, l'on part sur des budgets beaucoup plus importants.
D'autant que le handicap, ce n'est pas que le fauteuil roulant : il y a aussi des aménagements à prévoir pour les malvoyants, les malentendants, les déficients mentaux... Au final, la facture peut s'avérer très lourde pour l'ensemble des aménagements obligatoires, pour les commerces et pour les communes aussi.

calendrier

Vu l'ampleur de la tâche qu'il reste à accomplir, le gouvernement a prévu des délais de grâce qui peuvent aller de trois à neuf ans. Mais pour obtenir ce délai et échapper aux sanctions, les établissements doivent s'engager par écrit auprès de la préfecture, sur un calendrier de travaux.

 

 

Voir les commentaires

Publié le par Emmanuel
Publié dans : #Infos Handicap

id6270_photo.jpgAprès le succès de l'édition 2013, la société NEW NET 3D, ouvre la deuxième édition nationale de Talents Handicap, forum virtuel pour l'emploi des candidats en situation de handicap, du 29 mars au 11 avril 2014. Un rendez-vous accessible à tous les employeurs, grand groupe comme PME. En parallèle la société lance Jeunes Job, forum virtuel consacré à l'emploi des jeunes, du 10 au 23 mai 2014.

Objectifs : les deux forums virtuels Jeunes Job et Talents handicap œuvrent avec passion, détermination et engagement, pour la concrétisation d’un maximum d’emplois pour deux cibles prioritaires : les jeunes et les candidats en situation de handicap, qui connaissent toutes les deux un taux de chômage supérieurs à 20%.

Comment les deux forums virtuels Jeunes Job et Talents Handicap facilitent le recrutement ?

Les deux forums virtuels Jeunes Job et Talents Handicap sont des forums innovants qui facilitent l’emploi des jeunes et des candidats en situation de handicap. Ils sont organisés de manière à faciliter et maximiser les occasions de mises en relation entre candidats et recruteurs, dans le but d’augmenter les chances des candidats de trouver l’emploi qu’ils recherchent, et les chances des recruteurs de trouver les candidats qu’ils recherchent.

Participer à un forum virtuel Jeunes Job ou Talents Handicap offre de nombreux avantages

1. Participer confortablement de chez soi, sans se déplacer, de manière flexible et par intermittence, selon les disponibilités de chacun;

2. Pas de contrainte pour les Personnes à Mobilité Réduite et pas de frais ou de perte de temps dans des déplacements;

3. Les forums se déroulent sur deux semaines pour offrir aux candidats tout le temps nécessaire pour préparer leurs visites et leurs rencontres avec un maximum d’employeurs;

4. Les candidats bénéficient d’un accès immédiat aux stands, sans perte de temps dans les files d’attente. Ils peuvent s’informer rapidement sur les employeurs avant d’échanger avec eux, et ne perdront pas de temps sur des stands qui n’ont pas d’offres pour eux;

5. Les rendez-vous entre candidats et employeurs sont planifiés à l’avance pour une meilleure préparation en amont et de meilleures chances de concrétiser des recrutements;

6. Plusieurs conférences et formations en ligne et à la demande sont offertes aux candidats pour les accompagner dans leurs démarches.

La visite des deux forums est gratuite et l’inscription préalable est obligatoire sur :
www.jeunesjob.com pour le forum Jeunes Job
www.talents-handicap.com pour le forum Talents Handicap

© Handicap Infos - source : communiqué de press

Voir les commentaires

Publié le par Emmanuel
Publié dans : #Infos Handicap
j'aimerais dedier ce sujet a une femme agée qui depuis quelques semaines a subie une attaque et qui souffre comme beaucoup de personnes
lui dire a ma maniere que le peu de fois ou je l'ai vue elle a ete adorable
un très grand age mais une force impressionnante
elle est sortie de l'hopital pour rentrer chez elle peut etre pour y finir le peu de temps qu'il lui reste entourée de ses enfants
ils sont la pour elle chaque instants alors a tous l'accompagnement est un moment difficile a vivre mais etre present est la plus belle des choses
une personnes vient souvent sur le blog et y laisse enorment de message elle le signe d'Alexandre son nom de famille
alors a elle et sa maman une pensee la aujoud'hui
Notre contributrice Marie-Claude Llosa raconte un après-midi passé avec une amie qui porte à bout de bras son mari atteint de la maladie d'Alzheimer, dans un isolement total. 

Hier je suis allée voir mon amie dont le mari est atteint par la maladie d'Alzheimer. Je lui avais amené des fleurs, un bouquet de printemps, ces fleurs qui nous font croire que les beaux jours vont arriver. Je l'ai trouvée couchée sur son canapé sous une couette. Elle grelottait, elle avait 40° de fièvre... Son mari près d'elle, le regard perdu au loin, comme tous ceux touchés par Alzheimer 

Sur le pas de la porte, j'étais saisie par cette image: deux personnes malades, l'une veillant sur l'autre avec de pauvres moyens, des forces qui les ont abandonnées. Il ne reste pour elle que l'énergie du désespoir. Même malade et ne tenant plus debout, elle s'occupait quand même de son mari qui erre, qui ne sait plus rien faire, qu'il faut porter à bout de bras. J'ai reçu cette vision comme un coup de poing dans l'estomac. Et combien d'aidants dans son cas? 

Il faisait à peine chaud dans sa maison, je suis restée un moment avec elle. Lorsque j'ai voulu prendre congé pour ne pas la fatiguer, elle m'a dit: "Reste, je t'en prie, reste, cela me fait tellement plaisir de parler à quelqu'un." Bien sûr, parler à quelqu'un. Elle n'a personne, l'isolement total. Seule l'infirmière qui vient faire la toilette à son mari tous les matins brise ce quotidien carcéral. 

Comme un détenu en prison qui reçoit des nouvelles de la vie 

Alors je lui ai raconté la vie dehors, je lui ai parlé de nos ciels d'orage, ces champs inondés comme si les écluses du ciel s'étaient ouvertes, je lui ai dit que les mimosas près de l'océan commençaient à fleurir, que les jours s'allongeaient, qu'ils étaient une promesse de meilleur... Elle buvait mes paroles. Comme un détenu en prison qui reçoit des nouvelles de la vie hors des murs. 

Nous avons passé plus d'une heure ensemble. Ses yeux étaient brûlants de fièvre, et pourtant, lorsque je l'ai quittée, j'y ai vu une autre lueur briller, comme celle que je vois lorsque je garde son mari et qu'elle peut s'échapper, celle lumière étrange dans le regard: la lueur de la vie. 

Par Marie-Claude Llosa 

Voir les commentaires

Publié le par Emmanuel
Publié dans : #Infos Handicap

182835-tifo-510x_.jpeg

Vous voilà diplômé du supérieur, et quel que soit votre handicap, prêt à affronter le monde du travail. Sachez-le : les entreprises sont soumises à une loi qui les oblige à embaucher 6 % de personnes handicapées au sein de leur personnel et la plupart du temps, elles n’y parviennent pas ! En France, le taux de chômage des personnes en situation de handicap est de 20 %, soit le double de la population.

Partout, c’est le même constat. D’un côté, des entreprises qui cherchent à recruter des jeunes diplômés en situation de handicap. De l’autre, des candidats qui ne trouvent pas d’emploi. Vous êtes donc… un profil recherché ! À l’heure d’envoyer CV et lettres de candidatures, faites-vous confiance. Mettez en avant vos compétences : elles intéressent les recruteurs, sans mettre de côté votre handicap.

Aujourd’hui, quasiment toutes les grandes entreprises possèdent une mission handicap dédiée au recrutement ou au maintien dans l’emploi de leurs collaborateurs handicapés. Une première piste pour candidater, mais ce n’est pas la seule. Pensez aussi aux réseaux sociaux, aux salons de recrutement… avec l’idée qu’il ne faut rien négliger !

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog