Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
Les Enfants de Pen Bron, La Turballe

Les Enfants de Pen Bron, La Turballe

Un blog pour témoignage, un blog pour le site de Pen Bron de La Turballe, pour que ce Centre Marin continue son action, celle d'accueillir des enfants dans un cadre de vie et un environnement marin unique. Emmanuel

Le week end est passé à une vitesse folle . Le dimanche , je ne l'ai pas vu passer .
Je reprenais une vie normale d'enfant où comme tous les dimanches , on faisait une ballade.
Je me souviens que notre voisine , la boulangère avait apporte une tarte aux pruneaux .
elle avait sonné à la porte et elle était  contente de mon retour.
Elle et son mari, étaient très gentils avec moi et c'est avec plaisir que j'ai mangé une bonne part de tarte.
Je me souviens encore ,d'ailleurs , du goût délicieux de leirs gâteaux.
La semaine allait débuter et je n'étais pas seul à la maison car ma tante Christine était en arrêt de travail . Et j'avais donc avec moi quelqu'un pendant ces quelques jours.
Ici à la maison , je ne pouvais pas faire grand chose et tout le monde surveillait mes moondres faits et gestes.
Des fois que je ferai des conneries et que je me mette à marcher , on ne sait pas !!
Entre la télé et ne rien faire , je regardais souvent celle ci.
Mais là , ma tante était présente et mon oncle ne travaillait pas le lundi .Donc nous étions tous les trois et c'était une journée super agréable.
Je ne me souviens pas exactement des premiers jours chez moi , mais j'ai en mémoire quand mon oncle m'avait emmené à mon école primaire.
Un lundi , alors je vais faire comme si c'était ce lundi là.
Début d'après midi , j'étais devant la télèvision à écouter et regarder les informations. Je ne peux pas dire que c'était le moment que je préfèrais , mais bon !!
Mon oncle et ma tante m'avaient dit que cet après midi là  , je retrouverai mes copains d'école .Pour moi , ce moment ,je l'attendais avec impatience.
Quand j'étais à Pen Bron en classe  , souvent je pensais à eux , surtout les jours où nous avions sport et que MOI , j'étais là assis dans mon lit.
Il faut dire que je me voyais mal faire du sport dans mon lit , à part la sieste !!! Mais là je ne pense pas que Marguerite aurait apprécier !!!!
Mais j'aurai fait l'effort de m'endormir si nous avions eu droit à une sieste en guise de cours et j'aurai certainement eu la meilleure note de la classe , pour une fois !!!
Malgrè que je sortais peu la journée , j'étais habillé d'un pantalon qui en aura vu de toutes les couleurs .Ce pantalon était le seul et unique vêtement que je portais .
Il a donc beaucoup souffert !!!
En effet , mon seul et unique moyen de locomotion , était de me déplacer sur les fesses , les jambes tendues devant moi . Et je posais donc mes mains de chaque côté de mon corps et je me
propulsais comme cela .
C'était l'unique et seul geste qui me permettait de me ballader dans la maison.
Le fauteuil roulant ne me servait  que pour les sorties hors de la maison. Il fallait que je sois toujours accompagné si je voulais m'aérer un peu ,d'un membre de la famille .
Donc croyez moi ,ce n'était pas drôle tous les jours , vu les conditions .
C'était le même calvaire quand j'étais à Pen Bron .A la différence ,c'est que l'on sortait prendre l'air ,voir le soleil ou la pluis à chaque heure de cours .Je reconnais ,ca ne me faisait pas de mal de sortir un peu.
Chez moi ,pas de sortie ou ballade : il fallait attendre et les journées étaient longues.
Début d'après midi , mon oncle Christian me prend dans ses bras et m'emmène jusqu'à sa voiture et m'installe à l'arrière.
Je me positionne comme je peux , mon oncle met mon fauteuil roulant dans le coffre . Je suis impatient que l'on parte direction l'école .
C'est pas beau ca , moi heureux de partir à l'école .Vous qui avez pris l'habitude de lire que je détestais l'école ,et bien là,je suis super content d'y aller !!
Comme un élève super doué , j'ai envie d'y aller et de montrer que j'apprends bien . Non ,en fait ,je délire , j'ai surtout envie de retrouver mes copains de classe et de revoir Mr Boissinault .
Je me souviens même de son prénom ,Bernard . Il était maître d'école avec sa femme .
Je me souviens , aussi ,qu'il aimait nous raconter quand il avait enseigné en Afrique. Il nous disait que nous avions de la chance ,nous les enfants français d'avoir de si belles écoles. 
Je l'aimais bien ,pourtant je l'ai eu peu de temps : de Septembre à Décembre. Je n'étais pas non plus le meilleur de la classe , mais je sais qu'il m'appréciait aussi.
Il faisait souvent faire une lettre aux élèves de la classe que je recevais à Pen Bron. Il avait un coeur et c'était un homme humain.
Voilà , mon oncle est au volant , il met le contact et nous sortons du parking juste devant chez moi et nous prenons la route.
Je regarde partout.
Samedi , j'étais content de rentrer , j'en ai pris plein les yeux , mais beaucoup trop vite .
Alors là , je regarde ,je redécouvre ma ville , je note et observe pour voir ce qui a changé ou ce qui n'a pas changé.
Une fois ,arrivé sur le pont de Déols , pont séparant la ville à celle  de Châteauroux, je me sens bien . Je regarde l'eau qui coule , je souris ,j'aime cet endroit. Je suis heureux de retrouver cet endroit.
Ce lieu où je courais de chez moi jusqu'au pont , à faire la course sur le trottoir avec les voitures qui roulaient près de moi. J'étais gamin et j'adorais faire ca.
Que de souvenirs !!!! 

Articles récents

Hébergé par Overblog