Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Enfants de Pen Bron, La Turballe

Les Enfants de Pen Bron, La Turballe

Un blog pour témoignage, un blog pour le site de Pen Bron de La Turballe, pour que ce Centre Marin continue son action, celle d'accueillir des enfants dans un cadre de vie et un environnement marin unique. Emmanuel

Publié le par Emmanuel
Publié dans : #Le sport et le handicap

imagesCA0EHJPW

Marie-Amélie Le Fur peut enfin accéder à la plus haute marche du podium. Après ses deux médailles d'argent à Pékin (100m et longueur) puis le bronze à Londres quelques heures plus tôt, toujours en saut en longueur, l'histoire du 100m s'est inversée et elle tourne dans son sens. L'épaule écorchée, la Française porte les stigmates de son arrivée au bout de la ligne droite.

Elle aurait aimé fêter ce titre devant ses proches, venus à Londres dimanche matin mais repartis dans l'après-midi. « J'étais sensée courir ce matin, mais le programme a été changé au dernier moment, donc ils ont du fêter ça dans le train », préfère-t-elle en sourire.

Comme un signe, où moment où elle entre sur la piste, la Marseillaise résonne. «Dans la chambre d'appel, j'ai vu la course de Mandy François-Elie et je me suis dit : 'tu dois faire pareil et tu vas faire pareil'. Je suis ravie de partager ça avec elle.» Car, mine de rien, la France a glané deux médailles d'or sur 100m dimanche soir. Le système des catégories rend cet exploit plus réalisable, mais que ce soit en T37 (celle de Françoise-Elie) ou en T44 (celle de Marie-Amélie Le Fur, amputée tibiale de la jambe gauche), cela reste un titre paralympique sur la distance-reine.

Commenter cet article

Marie France 03/09/2012 10:58


Je suis avec attention tout ce qui touche aux personnes handicapées, déjà avant mais nous avons un fils qui est paralysé depuis plus de 9 ans, et nous savons tout ce que se sont des hêtres
humains, la souffrance qu'ils endurent sans jamais ce plaindre, et je suis fière de voir ces jeux le peu que les médiats accord, car pour voir les JO de Londres il faut attendre minuit et cela
est très court, c'est vrai que'il n'y a pas d'argent en jeux, et j'ai fais suivre votre article sur le sigle qui n'est pas le même pour les valaides et les handicapés "grande honte aux personnes
des JO qui font la différence" avec des gens qui ont beaucoup plus de valeurs qu'eux.


Un grand BRAVO à nos Médaillés et ceux qui sont à venir qui sont d'un modèle exempaire que dis je un exemple de personnes qui nous donnent de très belles leçons de courage, à nous valide qui nous
plaignons pour un simple mal de gorge.


Merci de vos articles et informations qui nous donnent beaucoup de renseignements


Bonne journée à tous et à la prochaine 


 

Emmanuel 05/09/2012 10:46



bonjour marie france he oui l'handicap n'empecha d'etre avant tout un etre humain encore faudrait il que pour tous ce regard sois le meme merci et espere avoir encore votre visite sur ce blog
n'hesitez pas a intervenir ou meme a me proposer un article que j'inclurais avec plaisir



Articles récents

Hébergé par Overblog