Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Enfants de Pen Bron, La Turballe

Les Enfants de Pen Bron, La Turballe

Un blog pour témoignage, un blog pour le site de Pen Bron de La Turballe, pour que ce Centre Marin continue son action, celle d'accueillir des enfants dans un cadre de vie et un environnement marin unique. Emmanuel

Publié le par Emmanuel-MLaure
Publié dans : #Infos générales

Le cartilage du genou peut pour de multiples raisons se dégrader voir se détruire complètement.

On parle alors de :  

- Nécros

- Arthrose du genou

- Séquelle de traumatisme osseux ou ligamentaire

- Tumeurs

- Inflammation

 

Toutes ces maladies du genou sont responsables de l’apparition des mêmes symptômes :

- Douleurs ,

- Enraidissement 

...qui entraîneront  une incapacité de fonctionnement.
 

L’articulation du genou est composée de trois extrémités osseuses. La partie inférieure du fémur, la partie supérieure du tibia  et  de la rotule.
Les extrémités du fémur et du tibia possèdent un revêtement lisse,  le cartilage, une couche plus élastique que l'os. C'est le "pneu" de l'articulation.

L’arrière de la rotule porte le même cartilage. Cette surface de cartilage fait office d’amortisseur afin d’absorber les chocs ainsi que les coups.
Quand le cartilage est sain, l’articulation peut fonctionner sans aucune douleur jusqu’à très tard dans la vie d’une personne.
Entre les extrémités osseuses du fémur et du tibia se trouve dans chaque genou le ménisque,  sur le coté inférieur et sur le coté extérieur. Les ménisques  stabilisent le genou, et servent d’amortisseurs ce qui diminue l’usure du cartilage. Ils sont soumis à des contraintes importantes lors des mouvements en rotation du genou, ce qui favorise leur fissuration au fil des années.

 

Articulation du genou 

Très souvent l’usure apparaît avec l’âge, mais il peut survenir une dégradation rapide du cartilage en cas de traumatisme.

Dans ce cas,  une réparation spontanée aboutit à la formation d’un fibro-cartilage, dont les valeurs biomécaniques sont très inférieures aux cartilages hyalins ce qui risque d’entraîner l’apparition ou la progression d’une arthrose.
Bien souvent il n’y a aucune réparation, le cartilage subit trop de forces excessives et favorise son usure prématurée.

Seuls trois types de lésions sont considérés réparables :

- Des ostéochondroses en zones portantes avec une mise à nu de l’os sous chondral ;

- Des lésions cartilagineuses dans un contexte de rupture ligament croisé antérieur  (très souvent chez les sportifs) ;

- Des lésions cartilagineuses isolées et symptomatiques après un traumatisme.

 

En cas d’atteinte irréversible :

- Traitement calmant les symptômes présentés (douleurs, épanchement et raideur) ;

- Traitement restituant les propriétés du liquide articulaire (infiltration, viscosupplémentation) ;

- Limiter les contraintes sur les parties usées (perte de poids, semelles, chirurgie de relaxation) ;

- Remplacer  la ou les parties usées et  dans les cas extrêmes une pose de prothèses.

Commenter cet article

alexandre 05/11/2013 16:27


j ai ete moi meme confrontee a ce probleme On m a fait une arthroscopie et colmate ma rotule Suite  a cette intervention tous les 2 ou 3 ans on m injecte un liquide  visqueux pour
huiler l articulation de cette rotule Jusqu a operation  qui sait??  

Articles récents

Hébergé par Overblog