Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Enfants de Pen Bron, La Turballe

Les Enfants de Pen Bron, La Turballe

Un blog pour témoignage, un blog pour le site de Pen Bron de La Turballe, pour que ce Centre Marin continue son action, celle d'accueillir des enfants dans un cadre de vie et un environnement marin unique. Emmanuel

Publié le par Emmanuel
Publié dans : #Pen Bron

Le sous-préfet interpellé sur Pen Bron

René Leroux, le conseiller général, maire de La Turballe vient de convier le sous-préfet Jean-Pierre Guardiola à une séance de travail pour demander le soutien de l’État sur l’éolien et son aide pour renouer le dialogue sur l’avenir de Pen Bron     

« Le devenir de Pen Bron crée des fantasmes »

René Leroux a redit son ras-le-bol concernant ce dossier au sous-préfet, cela a été son coup de gueule lors des vœux ; extrait : Le conseil d'administration et son président ne nous écoutent pas « Le silence, les non-dits des dirigeants et du président sont indignes de la part de personnes en responsabilités surtout dans un secteur aussi sensible quant aux résidents et au personnel aujourd'hui sur ce site. ». (Voir http://www.laturballe-infos.fr/voeux-du-maire-entre-coup-de-gueule-realisations-et-projets-23-43-142.html)
René Leroux a dénoncé le fait de ne pas être associé à « un site qui part en morceaux » ; « Que l’on me dise que l’on ne veut pas de moi parce que je suis de gauche, je peux comprendre ; mais, cela n’est pas normal que les élus turballais ne puissent pas savoir ce qui va se passer dans deux ans ».
« Cela crée plein de fantasmes, chacun y va de sa version, et lorsqu’on me pose la question, j’ai l’air d’un idiot parce que je suis incapable de savoir ce qui va se passer ; donc j’ai demandé à Monsieur le Sous-préfet de m’aider ».
Ce qu’en pense le sous-préfet : « Compte tenu de l’importance de Pen Bron sur le territoire de cette commune, symbolique et économique en terme d’emplois (250 à ce jour, 320 il y a encore six mois), on ne peut pas être indifférent au devenir de Pen Bron. Une fois que l’on a pris acte de la décision de l’ARS de transférer à l’horizon 2015 les unités médicales et médicosociales. C’est une préoccupation légitime du maire de savoir où va Pen Bron, j’ai indiqué que je m’efforcerai de renouer les fils d’un dialogue, éventuellement sous mon égide. Je vais m’employer à ce que cette association entre les deux parties soit réelle ».
René Leroux a insisté : « J‘ai demandé à rentrer dans le groupe de travail qui réfléchit au devenir au-delà de l’activité médico sociale qui s’y s’exerce aujourd’hui. Je veux savoir ce que cela va devenir ».

Rétrocession de subvention

Parmi les autres dossiers abordés, la création d’une résidence intermédiaire pour personnes âgées (le projet n’est pas encore entièrement écrit) et la rétrocession des subventions Xynthia non utilisées. Trait d’humour de René Leroux : « J’ai failli reverser la subvention à la Baule (365 000 €) ». Du coup, l’argent sera renvoyé au conseil général qui fera les travaux en lieu et place de la commune.
« L’État a été très rapide sur ce dossier et de l’argent a été versé alors que les travaux n’avaient pas été engagés », des propos du sous-préfet qui devraient agacer le SIVU du port de la Baule/le Pouliguen. Ce dernier a pris les devants pour la protection des zones inondables aux abords de l’étier. (Voir http://www.labaule-infos.net/defendre-sans-attendre-23-43-595.html).
Enfin, cet échange s’est clos avec l’éternel et épineux problème des mobile homes pour lesquels une régularisation doit intervenir en ce qui concerne l’arrivée d’eau et l’assainissement, « Ce n’est peut-être pas la bonne solution ». Le sujet concerne plusieurs centaines de ce type d’hébergement, du provisoire qui dure et pollue visuellement, notamment au camping de la Falaise ont déclaré les deux hommes.
À la fin de cet entretien René Leroux a remis au sous-préfet un tableau, une photo aérienne de Pen Bron pour qu’il n’oublie pas ce dossier.

Commenter cet article

alain coudre 24/12/2012 16:54


Une réelle clarté de partout permettrait peut-être de construire un accompagnement des mouvements présentés tantôt comme des "optimisations", tantôt comme des reconversions. Rien de scandaleux si
un grand nuage de fumée ne venait pas distiller l'incertitude et tantôt espérer le meilleur et tantôt craindre le pire !


Pen Bron est un mythe qui réunit autour de belles valeurs humaines amendables mais non négociables,    ni diluables dans l'incertitude.


L'intérêt supérieur est celui de l'homme fragile dans le respect de sa différence.

Articles récents

Hébergé par Overblog