Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Enfants de Pen Bron, La Turballe

Les Enfants de Pen Bron, La Turballe

Un blog pour témoignage, un blog pour le site de Pen Bron de La Turballe, pour que ce Centre Marin continue son action, celle d'accueillir des enfants dans un cadre de vie et un environnement marin unique. Emmanuel

Publié le par Emmanuel
Publié dans : #Animations culturelles

Ils aiment la musique mais pour eux impossible de lire une partition ils aiment chanter et  la meme situation impossible de pouvoir profiter pleinement sans une partition adaptée.

Le Centre de transcription musicales est apparemment l’unique structure en France qui depuis 1989 a proposer cette offre particulière mais indispensable aux musiciens et choristes non voyants.

D’un petit pavillon de St Nazaire 30 000 à 40 000 pages de partitions sont traduites en braille.

 

Des notes

 

Marcel Courjault ainsi que son épouse au sommet de l’association. Marcel aveugle et professeur de piano. Madame Courjault à pendant des années elle aussi enseigné la musique avant de  laisser les cours pour traduire les partitions.

Marie-André offre un léger sourire « mon premier client, c’est mon mari »

« Les grandes œuvres classiques existent en braille, mais les nouvelles éditions et méthodes ne le proposent pas toujours. Nous sommes donc sollicités par des professeurs, des musiciens professionnels ou amateurs, français et étrangers, parfois aussi par des étudiants en musicologie »

Sur un pupitre la partition elle recompose note après note, soupir après soupir croche après croche, à l’aide d’un logiciel prévue a cet effet le clavier de l’ordinateur retranscrit sur l’écran la nouvelle partition. Puis l’imprimante elle va retranscrire tout ce travail en braille.

“C’est un travail long et artisanal. Trois pages de partition ordinaire équivaut à quatre pages en braille. Et ça me prend une heure. Il faut tout détailler. Sans les subventions et les dons, si nous devions répercuter le coût réel sur la facture, ce serait inabordable” rajoute Marie-André.

 

Le braille menacé

 

Pour Marcel, traduire les partitions en braille est une bataille. “Pour les non voyants, la musique a longtemps été la matière la plus enseignée dans les écoles spécialisées. Elle prenait toute la place, elle nous permettait de développer l’ouïe, la mémoire et de tisser du lien social en intégrant des orchestres. Aujourd’hui, l’intégration des enfants dans les classes ordinaires ne peut plus permettre cet enseignement. Il y a de moins en moins d’enfants non voyants musiciens. La transcription des partitions finira par se perdre. Et ce sera terrible. Car le braille est une écriture à part entière, un véritable accès à la culture et à l’autonomie”

Et monsieur et Madame Courjault ont bien raison de défendre la culture doit s’ouvrir a tout a chacun. Le milieu artistique est l’art de savoir offrir de sois meme aux autres et aux autres de s’imprégner de ce travail proposant a l’écoute d’une musique, a la vue d’un tableau ou d’une sculpture de pouvoir s’exprimer et de laisser vivre sa passion

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog