Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Enfants de Pen Bron, La Turballe

Les Enfants de Pen Bron, La Turballe

Un blog pour témoignage, un blog pour le site de Pen Bron de La Turballe, pour que ce Centre Marin continue son action, celle d'accueillir des enfants dans un cadre de vie et un environnement marin unique. Emmanuel

Publié le par Emmanuel-MLaure
Publié dans : #Infos Handicap

In Le Monde, 9 mars 2010 : A Lille, un forum de l’emploi dédié aux handicapés incite les entreprises à recruter des profils différents.  Le salon Métiers et handicap a mis en place un dispositif de coaching pour lever les obstacles rencontrés par ce type particulier de chômeurs.

Accès à l'article


En application de la loi Handicap 2005, des sanctions financières s’appliquent aux entreprises de plus de 20 salariés qui ne respecteraient pas le seuil de 6%de travailleurs handicapés sur la totalité de leur effectif. La cotisation versée à l'Agefiph s’élève, selon la taille de l’entreprise, à 400, 500 ou 600 fois le smic horaire par salarié handicapé manquant. Depuis le 1er janvier, une surcotisation de 13230 euros est appliquée aux sociétés qui n’ont effectué aucune action. Selon l’Agefiph, 5100 entreprises sont concernées, contre 27000 il y a deux ans. Les entreprises de moins de 50 salariés disposent d’un délai supplémentaire de six mois.


In Le Monde, 9 mars 2010 : Handicap.- Les entreprises veulent assumer leurs responsabilités.

En vingt ans, la place des salariés souffrant d’un handicap n’a cessé de s’améliorer. Sous l’aiguillon de la loi de 2005, les entreprises s’efforcent de transformer les textes législatifs et réglementaires en opportunité d’action. Un mouvement bien maîtrisé par les grandes sociétés mais qui peine encore à s’installer dans les PME. Quelle que soit la taille de l’entreprise, le principal problème reste la faible qualification des candidats.

Accès à l'article


Dossier in La Gazette des Communes, 8 mars 2010 :
Handicap et emploi public : Encore des obstacles à lever.

-         Pallier le déficit de formation, faciliter les recrutements ;

-         Accueillir, aménager, intégrer : coup de pouce du FIPHFP

-         Maintenir dans l'emploi et veiller aux promotions

"Quand le poste de travail est bien aménagé, le handicap n'existe plus"

 Accès à l’article


Le Figaro, 4 mars 2010 : Discriminations.- Moins de tolérance

 "La tolérance aux discriminations diminue", a estimé le président de la Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l'égalité (HALDE) Louis Schweitzer. "Il y a un certain temps, on considérait que les discriminations c'était un peu normal (...), mais maintenant, la tolérance aux discriminations diminue et moi je trouve que c'est un progrès", a-t-il affirmé sur France Inter.
La HALDE "est une institution qui grandit tous les ans. Elle grandit en nombre de dossiers traités, elle grandit en présence (...) et elle grandit aussi en force", a ajouté son président. "Nous sommes de plus en plus souvent devant les tribunaux, les tribunaux nous écoutent dans 80% des cas et donc notre autorité s'affirme". Le président de la HALDE a précisé que l'institution avait reçu "plus de 10.000" réclamations en 2009, avec des critères de discrimination qui n'ont "pas changé" en cinq ans: l'origine (30% des cas), la santé et les handicaps (20%), le sexe, l'âge, les opinions politiques, l'activité syndicale, la religion. De même, "50% des saisies" concernent des discriminations ayant lieu dans le domaine de l'emploi.


Actualités Sociales Hebdomadaires, 4 mars 2010
  :
La Haute Autorité de santé émet des recommandations sur la surdité de l'enfant.

Les enfants sourds âgés de 0 à 6 ans doivent être diagnostiqués dès leur naissance et leurs parents doivent bénéficier de toute information permettant de favoriser "un développement psycho affectif harmonieux", selon des recommandations publiées mercredi 3 mars par la Haute Autorité de santé

(HAS).

"L'objectif de ces recommandations : favoriser le développement du langage de l'enfant sourd au sein de sa famille, quelles que soient la ou les langues utilisées, français ou langue des signes françaises (LSF)", résume la HAS dans un communiqué.

Il s'agit également de "prévenir les troubles psychiques de l’enfant sourd" et de "maintenir et développer toutes formes de communication, verbale ou non verbale, entre l’enfant et son entourage."

Alors qu'il y a près de 2000 enfants sourds en France par année d'âge, les diagnostics sont réalisés trop tardivement, empêchant les jeunes de s'insérer socialement, explique le document.

Si le jeune enfant sourd peut être dépisté juste après sa naissance, comme c'est le cas dans moins de la moitié des maternités, le diagnostic peut être établi à trois ou quatre mois et un programme d'intervention précoce doit pouvoir être proposé avant l'âge de 1 an.

 

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog