Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Enfants de Pen Bron, La Turballe

Les Enfants de Pen Bron, La Turballe

Un blog pour témoignage, un blog pour le site de Pen Bron de La Turballe, pour que ce Centre Marin continue son action, celle d'accueillir des enfants dans un cadre de vie et un environnement marin unique. Emmanuel

Publié le par Emmanuel
Publié dans : #Infos Handicap

TÉMOIGNAGE - Les parents d'enfants handicapés réclament l'abandon d'une circulaire, qui prévoit le déremboursement de frais de transports sanitaires.

Une circulaire ministérielle datée du 27 juin 2013 prévoit le déremboursement de certains transports en ambulance pour les personnes handicapées.

La Caisse nationale d'assurance maladie (CNAM) a fait suspendre la circulaire à l'origine de ces déremboursements. Le dossier a été transmis à Marisol Touraine, la ministre de la Santé. Les familles attendent une annulation définitive.

A Wasquehal près de Lille, les parents de Vincent, âgé de 17 ans et souffrant de leucodystrophie, sont en colère, après le courrier de la Sécurité sociale qu'ils viennent de recevoir et qui leur annonce la mauvaise nouvelle : les frais d'ambulance pour leur fils pourraient ne plus être remboursés si la circulaire, pour l'instant suspendue et en attente d'une décision ministérielle, était validée.

Les familles espèrent une annulation définitive de la circulaire

"On se bat pour nos enfants à longueur de temps, pour que leur vie se passe bien, explique François Dequen le père du jeune homme, au micro de RTL vendredi 17 janvier. Et là on nous rajoute une couche [d'ennuis] supplémentaire", dénonce-t-il.

 

Cet adolescent est placé dans un établissement spécialisé la semaine, et rentre chez ses parents chaque week-end en ambulance, pour un coût de 1.500 euros par mois. "Il ne communique pas, c'est comme un gros bébé de six mois, raconte le père du jeune homme. Quand il rentre à la maison, c'est des grands sourires, il est heureux de retrouver son univers, son papa et sa maman", explique-t-il.
 
"L’État demande aux parents d'enfants handicapés de les abandonner dans des centres", s'indigne le père de Vincent, qui estime que "le lien familial ne doit pas représenter des économies à faire".

Commenter cet article

alexandre 13/02/2014 21:28


si c etait un enfant de la haute ;l etat  ferait tout pour ces enfants et leur famille C est tjrs la meme chose T as des sous ok  t en as pas tant pis!!!

Articles récents

Hébergé par Overblog