Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Enfants de Pen Bron, La Turballe

Les Enfants de Pen Bron, La Turballe

Un blog pour témoignage, un blog pour le site de Pen Bron de La Turballe, pour que ce Centre Marin continue son action, celle d'accueillir des enfants dans un cadre de vie et un environnement marin unique. Emmanuel

Publié le par Emmanuel-MLaure
Publié dans : #Le sport et le handicap

L’enfant,  un handicap et le sport : un  bel exemple  d'intégration et de réussite avec le judo-club de Déols et la volonté de Marc Fleuret et bien sûr les enfants, tous les enfants.


Tous les enfants aiment en majorité pratiquer une activité physique qu’ils soient en bonne santé ou atteints d’un handicap plus ou moins important. Le sport est un moyen de se défouler mais aussi de se sentir bien dans son corps et dans sa tête.

Il lui faudra donc trouver une activité pouvant convenir à son état de santé,  chaque discipline sportive a des atouts, des perspectives à offrir aux jeunes, enfants ou adolescents handicapés. Au préalable, il faut appréhender les efforts demandés et surtout savoir si la pratique sportive est compatible avec le handicap de l’enfant. Il faut et cela c’est peut être le plus difficile trouver la structure ou le club.

 

A Déols,  petite commune de l’Indre séparée de Châteauroux par le pont qui enjambe la rivière de l’Indre, le Judo-Club accueille vos enfants, votre enfant ;  Marc Fleuret en est le président et l’entraîneur. Il est également directeur technique national de la Fédération Handisport dans la discipline qu’il aime tant, le judo.
Homme de cœur,  il s’investit au sein de l’association Handi’férence. L’intégration des personnes handicapées est pour lui un combat.

Dans chaque cours,  on peut  croiser de jeunes enfants atteints de divers handicaps, physiques ou psychiques...

...Oui, des handicaps tels  que l’autisme,   la sclérose en plaques, l’hémiplégie, la trisomie 21, la cécité ou malvoyance, preuve que le sport, et ici la pratique du  judo peut  intégrer chacun et chacune. 
Marc Fleuret, assisté d’Emmanuelle, autre professeur du club, oeuvre au quotidien pour la pratique de ce sport. Cette  option "judo handicap" est une parfaite réussite dans ce club.

Un détail très important :  il n’y a pas de cours spécial pour handicapés, tous les adhérents voulant pratiquer cette discipline sportive  travaillent ensemble et partagent cette même passion sans aucun tabou. Valides et handicapés s’y retrouvent avec la même envie, se dépasser et prendre du plaisir dans la pratique sportive.

Clé de la réussite pour Marc Fleuret "que la personne valide oublie la différence".

Il  ne modifie en rien les entraînements,  il les adapte simplement afin que tout le monde y trouve son plaisir


Sur le plan national, très peu de structures osent sur le plan sportif faire travailler valides et handicapés dans les mêmes conditions.

Pourtant des sportifs comme Sébastien Le Meaux qui a été médaillé paralympique,  ou Fabien Blanchet sont de si beaux exemples pour tous, et leur performances montrent le chemin, un  espoir pour les jeunes sportifs handicapés ou valides, car la pugnacité et l’envie de gagner  sont les mêmes pour toutes et tous.

Article in La Nouvelle République, 27 novembre 2008 :
Le Judo-Club de Déols ceinture noire du handicap : Votre enfant est handicapé mais tient à faire du sport ? Du côté du Judo-Club de Déols, on l’accueillera à bras ouverts. Quel que soit son problème.


Sébastien Le Meaux et Fabien Blanchet, grands judokas, ont débuté sur le tatami  du Judo-Club de Déols.

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog