Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Enfants de Pen Bron, La Turballe

Les Enfants de Pen Bron, La Turballe

Un blog pour témoignage, un blog pour le site de Pen Bron de La Turballe, pour que ce Centre Marin continue son action, celle d'accueillir des enfants dans un cadre de vie et un environnement marin unique. Emmanuel

Publié le par Emmanuel

va63 3534972 190

À 25 ans, Guillaume Bolloré ne craint pas de relever les défis et de surmonter les obstacles. Un handicap moteur, au niveau des hanches et des genoux, le prive d'un usage normal de ses jambes. À terme, il risque la paralysie totale.

Pour l'heure, le jeune homme combat et surmonte son handicap grâce à la natation. Depuis cinq ans, Guillaume s'entraîne trois fois par semaine « parmi des valides », au sein de Ploemeur natation dans le Morbihan. Il enchaîne les longueurs, avalant 14 km par semaine, par la seule force des bras. Il est affilié au club handisport du CEP Lorient pour les compétitions. En 2012, il s'est classé double champion de France aux 50 m et 100 m nage libre handisports, et fait partie des 60 meilleurs nageurs français.

Vitesse et glisse

« La natation est une drogue dont je ne peux plus me passer. J'y éprouve une sensation de vitesse et de glisse à un niveau jamais ressenti dans d'autres sports aquatiques (également pratiqués). J'ai arrêté pendant six mois, l'an passé, pour préparer le concours du Capet S2I (certificat d'aptitude au professorat de l'enseignement technique en sciences de l'ingénieur) : cela a été très dur ! »

Guillaume a, en tout cas, été admissible aux épreuves orales. Il tentera à nouveau le concours cette année, tout en enseignant déjà, à raison de deux jours par semaine. Surtout, il a repris la natation, même si un surclassement en catégorie de handicap ne lui permet plus d'espérer un titre international.

Le champion se tourne aujourd'hui vers le coaching. « C'est très compliqué de trouver un coach handisport. » Il entraîne, à Ploemeur, aux côtés de son propre coach Jean-Michel Le Friec, une jeune nageuse de 12 ans, Jade Le Bris. La jeune fille, Bruno Le Gargan, 54 ans, et Guillaume sont, à eux trois, les seuls nageurs handisports morbihannais.

Le jeune sportif a un regret : « Le manque de visibilité de la compétition handisport. » Il nourrit l'espoir de Jeux olympiques communs aux handicapés et aux valides, et de « nager aux côtés de Manaudou et Agnel ».

En attendant, le dimanche 23 février, à la piscine de Locminé, il participera, en démonstration « à titre d'exemple » à la 2e journée du Championnat national des clubs (CNC), l'interrégion de natation handisport du Grand Ouest, qualificatif des jeunes de moins de 20 ans au championnat de France.

Commenter cet article

alexandre 20/02/2014 11:08


super !!!!!y en a  comme ce jeune; handicapes ou malades qui  malgre leur probleme font des choses qu ils n auraient peut etre pas fait avant  Je crois meme que leur motivation est
encore plus forte afin de se depasser pour oublier  tous  ces handicaps  Bon courage  a eux et ne lachez rien Bravo

Articles récents

Hébergé par Overblog