Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Enfants de Pen Bron, La Turballe

Les Enfants de Pen Bron, La Turballe

Un blog pour témoignage, un blog pour le site de Pen Bron de La Turballe, pour que ce Centre Marin continue son action, celle d'accueillir des enfants dans un cadre de vie et un environnement marin unique. Emmanuel

Publié le par Emmanuel
Publié dans : #Infos Handicap

Le conseil général a annoncé la fin du financement du transport en taxi des enfants handicapés vers les crèches spécialisées. Cinq familles, à Rouen, seraient concernées. Détails.

En novembre 2013, 76actu consacrait déjà un article sur la révolte d’une maman au regard du manque de places dans les structures spécialisées pour les enfants handicapés, en Seine-Maritime. Aujourd’hui, la difficulté de la prise en charge de ces jeunes enfants s’exprime encore. Des familles s’alarment de la récente décision du conseil général d’interrompre le financement des transports en taxi de leurs enfants handicapés vers des crèches adaptées.

Manque de structures spécialisées

Pour les jeunes enfants en situation de handicap, une place en crèche au milieu d’autres enfants est une source d’éveil insoupçonnable, explique-t-on. Mais tous ces établissements ne sont pas adaptés à leur accueil. Obligation est donc faite aux familles d’inscrire leurs enfants dans des structures parfois éloignées de plusieurs dizaines de kilomètres de leur domicile. Le trajet en taxi était jusqu’alors pris en charge par le Département de Seine-Maritime. Mais ce même Département vient d’annoncer la fin de ce financement pour le 20 décembre 2013. Contactée par 76actu, la collectivité justifie sa décision par le fait que seul le transport scolaire est du domaine de sa compétence.

Comme le relatent nos confrères de France 3 Normandie, cinq familles sont concernées par cette décision. Cinq familles qui confient leur progéniture à la crèche Graffiti ’s, une structure associative spécialisée dans l’accueil des enfants en situation de handicap. Dix-sept enfants sont pris en charge aujourd’hui par cet établissement. Cinq d’entre eux sont directement concernés par l’aide du conseil général, qui accorde une enveloppe globale de 100 000 euros pour assurer leur déplacement.

Vers des solutions d’accueil de proximité ?

S’il a annoncé la fin de son financement, le Département a toutefois assuré, mardi 10 décembre, que « des solutions, au cas par cas, ont été trouvées pour chacun des enfants ».

Une réunion s’était tenue la veille, lundi 9 décembre,pour « étudier avec les familles des modalités de prise en charge dérogatoire afin de leur permettre d’attendre des solutions adaptées ou de proximité pour l’accueil de leurs enfants », comme l’expliquait à France 3 Haute Normandie, Caroline Dutarte, vice-présidente du conseil général en charge du handicap. Pour l’heure, l’aide au transport des enfants serait pris en charge par la Caisse d’allocations familiales (CAF). Mais à long terme, le conseil général souhaiterait que les enfants soient accueillis près de chez eux.

Commenter cet article

alexandre 11/12/2013 16:47


si vraiment cela se produit   Que de parents dans la mouise Moi meme je connais une amie qui a vait reussi a avoir cette aide apres de nombreuses peripeties  et de temps perdu On donne
de choses  ;on les retire etc Ne dit on pas que donne c est donne ;reprendre c est vole!!!!!!

Articles récents

Hébergé par Overblog