Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Enfants de Pen Bron, La Turballe

Les Enfants de Pen Bron, La Turballe

Un blog pour témoignage, un blog pour le site de Pen Bron de La Turballe, pour que ce Centre Marin continue son action, celle d'accueillir des enfants dans un cadre de vie et un environnement marin unique. Emmanuel

Publié le par Emmanuel
Publié dans : #Infos Handicap

« C’est efficace parce que c’est intuitif ». Jason Di Santo, un paraplégique de 39 ans, est l’une des premières personnes à avoir testé le système développé par des chercheurs américains basés à Atlanta et à Chicago. Il porte désormais un piercing à la langue qui fonctionne comme un joystick.
id6047_photo.jpg
Les mouvements qu’il fait dans la bouche activent son fauteuil roulant ou son ordinateur. Touché à la moelle épinière lors d’un accident, cet habitant d’Atlanta est enthousiaste: « La première fois que je l’ai essayé, les gens pensaient que je l’avais depuis des années », a-t-il indiqué au Guardian.

Au delà de la mode et de l’esthétique, le piercing à la langue peut désormais se targuer d’avoir une fonction : aider les personnes handicapées. En le configurant à la manière d’une manette de contrôle, une équipe du Georgia Institute of Technology (Georgia Tech) est parvenue à mettre au point un étonnant dispositif permettant de guider les déplacements d’un fauteuil roulant.

Des fonctions multiples

Outre le contrôle de leur fauteuil, les volontaires ont également réussi à jouer à des jeux vidéo, composer des numéros de téléphone et changer la chaine de télévision tout en utilisant le même dispositif.

Et les possibilités pourraient encore être étendues selon les chercheurs. Grâce au dispositif, « les personnes seront capables de faire de plus en plus de choses de façon plus efficace », a ajouté le Dr Ghovanloo. La technologie représente une réelle avancée pour améliorer la qualité de vie des personnes paralysées. Toutefois, malgré son efficacité, le chemin vers sa commercialisation est encore long. Les chercheurs s’attèlent désormais à la stabilisation du dispositif. Mais ils comptent également travailler sur son coût et espèrent rendre accessible le TDS d’ici deux ans.

Encore à l’état de prototype

Ce petit bijou, véritable concentré de technologie, lui permet de gagner en indépendance et en autonomie. Un casque détecte la position de la langue. Lorsque celle-ci est placée à un endroit précis, le fauteuil, ou l’ordinateur, réagit grâce aux informations transmises via une application. Les avantages de la langue sont nombreux. Cet organe est «discret, facile à utiliser et flexible», explique Maysam Ghovanloo, qui a dirigé la recherche.

Ce piercing, encore à l’état de prototype, représente un véritable espoir pour les quelque 250 000 Américains incapables de bouger après des lésions à la moelle épinière. D’autres systèmes permettent à ces handicapés de mouvoir leur fauteuil, notamment en soufflant dans une paille. Mais la technologie élaborée par le Georgia Tech’s Bionics Lab envoie les signaux de manière plus efficace et jusqu’à trois fois plus vite.

Commenter cet article

alexandre 01/12/2013 14:21


le progres n arretera donc jamais et nous en apprendra tjrs Qui aurait dit qu un percing sur la langue apporterait autant de bien etre a des personnes en difficultes et tant mieux!!!

Articles récents

Hébergé par Overblog