Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Enfants de Pen Bron, La Turballe

Les Enfants de Pen Bron, La Turballe

Un blog pour témoignage, un blog pour le site de Pen Bron de La Turballe, pour que ce Centre Marin continue son action, celle d'accueillir des enfants dans un cadre de vie et un environnement marin unique. Emmanuel

Publié le par Emmanuel
Publié dans : #Infos Handicap

Grâce à des lunettes équipées d'une caméra, une malvoyante qui ne pouvait même pas voir le visage de ses enfants est en train d'explorer et de découvrir son environnement. Développées par Essilor, ces lunettes permettent au malvoyant de prendre une photo de l'objet qu'il souhaite voir et de l'afficher ainsi sur le verre de ses lunettes.

C’est un nouvel espoir pour les personnes malvoyantes. Le témoignage de Fatiha, cette Nancéenne de 47 ans presqu’aveugle et qui a pu, grâce à de lunettes très perfectionnées, revoir le visage ses enfants, pourrait bien changer le quotidien de nombreuses personnes qui souffrent de ce handicap.

 

 aveugle-lunettes.jpg
 

Des lunettes équipées d’une caméra

Fatiha n’a que moins de 1/20ème à chaque œil. Et pourtant, grâce à cette paire de lunettes high tech, cette dernière, qui ne voyait jusqu’ici de ses enfants qu’un « bout de peau », ou encore « d’œil », a enfin pu voir leurs visages « avec leurs regards quand ils me souriaient », a-t-elle expliqué au micro de RTL.

Grâce à ces lunettes équipées d’une caméra et d’une télécommande, cette mère de famille peut désormais prendre des photos de son environnement. La caméra affiche ensuite cette image sur ses verres. « J’ai faim de regarder les choses autour de moi, de découvrir tout ce qui m’entoure et de pouvoir associer une voix à un visage et une attitude aussi », explique-t-elle encore

Trois testeurs volontaires en France

Elles ne seraient actuellement que trois à tester ce prototype en France, selon une information de l’Est Républicain. Un prototype qui demande donc à être amélioré mais qui permet déjà à Fatiha, outre de voir ses enfants, de pouvoir travailler dans de meilleures conditions.

C’est grâce à une convention passée entre l’équipementier ophtalmologique français Essilor et ERDF et GRDF, où est employée Fatiha, que cette initiative a pu voir le jour.

Commenter cet article

alexandre 03/12/2013 18:02


mon dieu si cela pouvait marcher!!!!Cela redonnerait un sens a la vie des non voyants ou du moins des malvoyants qui sont souvent bien isoles

Articles récents

Hébergé par Overblog