Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Enfants de Pen Bron, La Turballe

Les Enfants de Pen Bron, La Turballe

Un blog pour témoignage, un blog pour le site de Pen Bron de La Turballe, pour que ce Centre Marin continue son action, celle d'accueillir des enfants dans un cadre de vie et un environnement marin unique. Emmanuel

Publié le par Emmanuel

Au 1er janvier 2015 tous les lieux pouvant accueillir du public devront être accessibles aux personnes handicapées. Petit tour dans une rue commerçante de la ville.

Roger Joulia, membre de l’Association des paralysés de France, est là sur la place Carnot. Il n’a pas eu de difficulté à garer sa voiture, une place réservée aux handicapés était disponible face à une pharmacie. «Ce n’est pas un hasard si cette place a été délimitée, c’est pour accéder plus facilement à la pharmacie», assure-t-il. Mais, il y a un hic ! Une marche de plus de deux centimètres lui interdit l’accès à l’officine. À l’intérieur, la pharmacienne assure que des travaux vont être entrepris pas plus tard que la veille elle l’a d’ailleurs évoqué avec son mari. Début, du périple du Clémenceau. «La tendance s’est inversée», confie Roger Joulia, «En 2007, seuls 15 % environ des commerces étaient accessibles aujourd’hui on peut estimer entre 15 et 20 % les commerces dans lesquels on ne peut pas entrer. Pourtant en janvier 2015, la loi imposera l’accessibilité à tous les lieux publics (1)». Une marche d’une dizaine de centimètres devant une banque et voilà Roger Joulia de nouveau devant la porte. Une employée sort de la succursale et indique, «Il y a un accès pour les personnes handicapées de l’autre côté». Roger Joulia retrouve le sourire pour peu de temps, «Mais il faut un code et je l’ignore, je suis en remplacement», dit-elle désolée. Roger Joulia se présente malgré tout devant la porte et là ; «Impossible d’accéder à la sonnette», se désespère Roger Joulia même chose pour le distributeur automatique de billets. L’employée prend note et promet d’en informer sa hiérarchie. Un peu plus loin, le membre de l’APF constate que de nombreux commerçants ont fait réaliser des pentes. «Je vais vous montrer quelque chose», lance-t-il. Il s’arrête devant un magasin de téléphonie mobile. Deux marches inaccessibles, vertigineuses quand on est en fauteuil. L’employée déplie soudain des marches deux rampes métalliques amovibles, «Voilà, quand on veut on peut», s’exclame Roger Joulia. Non sans humour, il se plante devant un distributeur de préservatifs inaccessible en raison de sa hauteur, «Parce que je suis handicapé je n’ai pas le droit de baiser ?» Plus loin, un bijoutier tergiverse sur la hauteur de la marche de son magasin. Pas question de sacrifier le marbre et comble de l’indécence , il explique même à Roger Joulia comment effectuer la manœuvre avec un fauteuil roulant. Navrant ! Malgré tout Roger Joulia veut rester optimiste car les commerçants ont, pour la plupart, réalisé les travaux d’accessibilité. Car être handicapé n’empêche pas d’être aussi consommateur.

1-Le gouvernement devrait modifier l’application de la loi et lui donner plus de souplesse avec une amplitude de travaux de trois à six ans voire neuf ans dans certains cas.


Aides et conseils pour les commerçants

Afin d’aider les entreprises, en tant qu’établissements recevant du public, dans leurs démarches de mise aux normes, la CCI de Carcassonne leur permet de bénéficier d’une évaluation individuelle gratuite avec des techniciens spécialisés. Ceux-ci peuvent les aider : pour faire un point sur les parties de la réglementation qui leur sont applicables, dans leurs démarches de demande de dérogation, pour établir le dossier de demande d’autorisation de travaux des permanences gratuites en collaboration avec les techniciens de la DDTM ont lieu les deuxièmes lundis de chaque mois à la CCI (inscription obligatoire au 04 68 10 36 00). Le calendrier des permanences en 2014 : Carcassonne (1er semestre) : Les 10 mars, 14 avril, 12 mai, et 23 juin (9 heures-12 heures), Castelnaudary : Le 25 mars (14 heures-17 heures), une permanence est en cours de programmation. La CCI Carcassonne rappelle que si aucune démarche n’a été réalisée pour la réglementation relative à l’accessibilité pour les personnes en situation de handicap, dont l’échéance arrive à terme le 1er janvier 2015, il est nécessaire de débuter les procédures avant la fin de l’année 2014. Infos : CCI Carcassonne Jean-Michel Laurens, Marie Ducasse : 04 68 10 36 00 www.carcassonne.cci.fr

Commenter cet article

alexandre 02/03/2014 13:56


il est sur  que les villes devraient se bouger plus et plus vite pour les amenagements de gens en fauteuil  Surtout les rues de Carcassonne qui ne  sont pas faciles d acces
 Et comme le dit une personne sur l article  Les handicapes ont aussi le droit de mener une vie comme quiquonque et voir meme visiter  la ville comme  tout touriste;
 Surtout Carcassonne qui est magnifique mais tres abrupt cote citee  Ce qui est dfficile a comprendre  ce sont les dates de traveaux d amenagements toujours reportees

Articles récents

Hébergé par Overblog