Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Enfants de Pen Bron, La Turballe

Les Enfants de Pen Bron, La Turballe

Un blog pour témoignage, un blog pour le site de Pen Bron de La Turballe, pour que ce Centre Marin continue son action, celle d'accueillir des enfants dans un cadre de vie et un environnement marin unique. Emmanuel

Publié le par Emmanuel
Publié dans : #Infos Handicap

Une prothèse peut être nécessaire quand :
- une articulation où la douleur est présente ;  
- une articulation est usée ;  
- une gène s'installe dans vos gestes quotidiens.

Une prothèse de la hanche peut :
- se limiter au remplacement de la tête du fémur ou intéresser fémur et bassin
- être fixée en place par du ciment chirurgical ou pas
- ne remplacer que les surfaces articulaires

Votre chirurgien orthopédiste vous proposera l'intervention.
Tous les ans plus de 100 000 patients ont recours à la pose d'une prothèse de hanche.
Votre médecin généraliste vous dirigera vers un chirurgien orthopédique. Celui-ci vous proposera une prothèse si l'usure de l'articulation est vraiment totale et si la douleur devient trop importante et qu'aucun traitement ne peut soulager vos douleurs.


Il est très important que cette intervention ne soit pas effectuée trop tard.   Car la gène de vos mouvements quotidiens peut avoir une interaction néfaste sur les muscles, les ligaments et les tendons entourant l'articulation de votre hanche.Afin de pouvoir garder la souplesse de celle-ci l'intervention ne doit pas être effectuée trop tard.

Durée de vie d'une prothèse

Ces dernières années,  la durée de vie d'une prothèse a augmenté grâce à la recherche,  une prothèse dure en moyenne de 10 à 25 ans.
Les prothèses sont de plus en plus perfectionnées et plus de 400 modèles sont à la disposition des chirurgiens.
Plusieurs technique opératoires

Afin d'améliorer leurs techniques,  les chirurgiens ont mis au point plusieurs manières d'opérer car les opérations dépendent de : 
-  la localisation de l'endroit choisis pour opérer
-  du patient de son poids
L'opération la plus effectuée est par la voie postérieure, en arrière de l'articulation. Cela permet au patient de remarcher beaucoup plus rapidement mais cette technique a pour risque une luxation de la hanche (postérieure), risque généralement faible.
Depuis quelques années, certains chirurgiens préfèrent opérer par la voie antérieure,  l'incision en avant de l'articulation  permet de ne pas abîmer la musculation et aussi de pouvoir faire marcher très rapidement le patient.
Il y a aussi la voie latérale, il existe pour cette intervention deux techniques mais elle ne donne pas la possibilité de pouvoir remarcher si rapidement que les autres interventions nommées ci-dessus.

La vigilance à l'égard des infections

Une infection, même bénigne, peut entraîner l'infection de la prothèse elle même. Lorsque la prothèse est infectée, elle risque de se desceller de l'os dans lequel elle est implantée.

C’est pour cette raison qu'un bilan très complet  à la recherche d'infections méconnues, est réalisé avant l'intervention.
Après l'intervention on devra conserver la même vigilance pour d’intervenir rapidement  en cas d'infection  avant que la prothèse ne soit atteinte.

Après l'intervention

Il est conseillé de maintenir votre articulation dans un position idéale,  dormir avec un oreiller entre les jambes pendant les trois premières semaines après l'intervention. Il est possible de faire de la rééducation afin de retrouver une confiance et une bonne mobilité.
Il est conseillé pour certaines personnes quelques aménagements au domicile, réhausseur de toilettes ainsi que des barres d'appui dans la salle de bain.
Surveillance après l'intervention
Il faut par des contrôles radiologiques chercher à repérer toute anomalie qui pourrait entraîner des dégâts osseux, des douleurs et surtout éviter un descellement de la prothèse.
Il est donc impératif qu'à la suite de la sortie de patient un contrôle soit effectué trois mois après l'intervention et ensuite échelonné tous les ans voir tous les deux ans.
Une boiterie ou une douleur doit être signalée de manière à obtenir une consultation rapidement et en cas de douleur aiguë et de fièvre, de rougeur de la cicatrice et de gonflement douloureux de l'articulation.

La vie quotidienne avec une prothèse de hanche

- éviter la luxation

- lutter contre l'usure prématurée de la prothèse

- surveiller votre poids                               

- éviter les charges lourdes

Normalement la personne ayant subie une prothèse de la hanche peut reprendre une vie normale; il est possible de reprendre certaines activités sportives mais surtout d'éviter les pratiques qui pourraient entraîner des microtraumatismes ou des impacts ou chutes.
Il est conseillé de faire de la marche, du vélo et de la natation
Par contre il faut éviter tous sports de contact tels que le football, basket bien sur le rugby et le marathon.


Il vous faut être patient avant d'obtenir un résultat optimum, cependant un énorme pourcentage de patients oublient leur prothèse.

Commenter cet article

visit us 11/04/2014 12:10

The picture shared here is an artificial spinal cord fitted in a spinal cord. Now many doctors are employing this method to replace the damaged spinal cord in human bodies. Most of them are highly successful. Thanks for sharing more details about it.

Articles récents

Hébergé par Overblog