Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Enfants de Pen Bron, La Turballe

Les Enfants de Pen Bron, La Turballe

Un blog pour témoignage, un blog pour le site de Pen Bron de La Turballe, pour que ce Centre Marin continue son action, celle d'accueillir des enfants dans un cadre de vie et un environnement marin unique. Emmanuel

Publié le par MLaure
Publié dans : #Notes d'histoire

François Oudard Fortuné Gatien Duquesne de Clocheville, appelé plus communément "Gatien de Clocheville"

 

Né à Tours en 1834, il poursuit ses études à Paris, au lycée Condorcet. De constitution fragile, il meurt de la tuberculose à l'âge de 19 ans, le 31 octobre 1853.

Sur son lit de mort, il demande à sa mère de consacrer une partie de sa fortune à l’établissement d’un hospice pour enfants pauvres et malades.

 

Le bâtiment de l’hôpital Clocheville est un ancien hôtel particulier, construit entre 1768 et 1780 pour Jacques Cormier de la Picardière.
Ce bâtiment est transformé sous la révolution en prison, puis en caserne.
En 1839, c'est un un pensionnat pour jeunes filles tenu par les Sœurs du Sacré Cœur.

En 1856, honorant la mémoire de son fils,  la comtesse de Clocheville rachète l’hôtel de la Cour-des-Prés et y aménage un hospice destiné à accueillir les enfants pauvres de la commune. Cependant, l’hôtel reste jusqu’en 1880 le siège de la division militaire établie à Tours. Ce n’est qu’à la fin de cette même année que la comtesse entre en pleine possession de son bien et entreprend des travaux.
Le 9 juin 1881 voit l’inauguration de l’Hospice Gatien de Clocheville, qui est immédiatement confié à la municipalité de Tours. Au 1er août 1881, 16 lits sont ouverts « pour l’admission des enfants de 4 à 14 ans seulement. En priorité les enfants pauvres de Tours, et ensuite des deux cantons de la ville ».

Dans cette même période, la comtesse s’installe avec le jeune vicomte Gaston Pailhou, un ami d'enfance de son fils, devenu son fils adoptif, dans l’Hôtel Grillet afin de mieux veiller sur les petits pensionnaires de l’asile.

En 1882, pour agrandir l’Hospice, la comtesse achète l’immeuble où est installée une ancienne fabrique de soieries, nommée La Calandre, voisine de l’Hôtel de la Cour-des-Prés.

En 1884, Mme de Clocheville décède  et cette même année voir l’ouverture de 6 salles supplémentaires est en prévision.

L’ensemble comprendra 60 lits et une salle d’autopsie.

A l’époque le personnel affecté à l’hospice se compose de 6 religieuses, d’un couple de concierges jardiniers, d’une fille de cuisine et de quelques auxiliaires temporaires.

En 1886, on adjoint au côté sud de l’ancien Hôtel de la Cour-des-Prés trois nouveaux corps de bâtiments, et le vicomte lègue à la municipalité une partie de son jardin.  

En 1893, Gaston Pailhou meurt en léguant l’Hôtel Grillet  « à la condition expresse de l’annexer à l’Asile de
Clocheville….et sans aucun prétexte ne pourra servir à un usage étranger à l’Asile ».




Entre 1900 et 1904, l’architecte Louis Morel construit la chapelle entre l’Hôtel Grillet et l’Asile.


Entre 1947 et 1948, on inaugure une unité moderne de 23 berceaux et d’un lactarium.
C’est le 1er janvier 1952, en accord avec les héritiers de la famille, que la ville confie au CHRU la gestion de l’hôpital Gatien de Clocheville qui devient dès lors le Centre de pédiatrie Gatien de Clocheville.

En 1960, fut décidé le regroupement à Clocheville de toutes les activités pédiatriques, ce qui nécessita de très gros travaux.

En 1964, un bâtiment supplémentaire, jouxtant l’asile Gatien de Clocheville, fut inauguré dans l’enceinte.



Aujourd’hui, après des travaux effectués en 2003, le centre pédiatrique de Clocheville comprend 25 services médicaux et accueille les enfants de toute la région.


C’est un acte de mémoire, d'une mère à son fils,  qui est à l’origine de l’hôpital pour enfants.

Mon témoignage  : L'hôpital de Clocheville

Commenter cet article

best web hosting medium.com 06/09/2014 10:04

ù d'autre n'importe qui pourrait obtenir ce genre d'informations de telle façon complète de l'écriture. Pensez à toute la beauté toujours à gauche autour de vous et être heureux, je suis tombé sur votre blog et de lire un pe

argan oil for hair www.amazon.com 06/09/2014 10:01

A very fine article and exceptional blog. Is there any way I can subscribe to new articles, you know I like acquiring them on email or something like that.

phoenix seo companies medium.com 06/09/2014 09:54

le essentiel. Où d'autre n'importe qui pourrait obtenir ce genre d'informations de telle façon complète de l'écriture. Pensez à toute la beauté toujours à gauche autour de vous et être heureux, je suis tombé sur votre blog et de lire un peu après.

san francisco seo firm medium.com 06/09/2014 09:51

Où d'autre n'importe qui pourrait obtenir ce genre d'informations de telle façon complète de l'écriture. Pensez à toute la beauté toujours à gauche autour de vous et être heureux, je suis tombé sur votre blog et de lire un peu après.

san francisco seo firm medium.com 06/09/2014 09:48

Cour-des-Prés et y aménage un hospice destiné à accueillir les enfants pauvres de la commune. Cependant, l’hôtel reste jusqu’en 1880 le siège de la division militaire établie à Tours. Ce n’est qu’à la fin de cette même année que la comtesse entre en pleine possession de son bien et entreprend des travaux.

law school diversity statement 02/09/2014 07:07

Merci pour un autre article essentiel. Où d'autre n'importe qui pourrait obtenir ce genre d'informations de telle façon complète de l'écriture. Pensez à toute la beauté toujours à gauche autour de vous et être heureux, je suis tombé sur votre blog et de lire un peu après.

Articles récents

Hébergé par Overblog