Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Enfants de Pen Bron, La Turballe

Les Enfants de Pen Bron, La Turballe

Un blog pour témoignage, un blog pour le site de Pen Bron de La Turballe, pour que ce Centre Marin continue son action, celle d'accueillir des enfants dans un cadre de vie et un environnement marin unique. Emmanuel

Publié le par MLaure
Publié dans : #Pen Bron

Chapelle Saint-Vincent de Paul du centre hélio-marin de Pen-Bron (1888-1891 à 1906), classée Monument Historique. 

C'était le premier hôpital hélio-marin en France, un centre de rééducation pour enfants atteints de la tuberculose osseuse.

La chapelle est ouverte au culte le 9 juillet 1888
, jour de la fête de Saint-Vincent de Paul. Elle n'avait alors que la moitié de sa longueur actuelle et fut construite sur l'emplacement d'un ancien hangar du dépôt de sardines : là où est actuellement la tribune, les femmes surveillaient la friture. 

Pierre Loti visita la chapelle et lui trouva la forme d'une carène de navire renversée.
Livre de la pitié et de la mort (1891), Pierre Loti L'oeuvre de Pen Bron P 151

En 1891, les travaux d'agrandissement de la chapelle commencèrent, conduits par l'architecte M. Lafont, et la chapelle fut inaugurée que le 12 juin 1906.
Les boiseries furent réalisées par l'atelier Maurice, du Pouliguen, l'autel, en chêne de Hongrie, est l'oeuvre de l'atelier Verbrugé, à Nantes.
Les vitraux furent réalisés par Félix Gaudin, à Paris, en 1905, et illustrent des épisodes de l'évangile et de la vie locale.
La Vierge de l'Assomption, au-dessus de l'autel, dans la grotte, est en carton-pierre et a été fournie par la maison Cachal Frock, à Paris.
La table de communion en fer forgé et la porte du tabernacle sont l'oeuvre d'André Chauvet. Il termina cette porte la veille de l'inauguration, à minuit, et, seul dans la chapelle, il entonna un vibrant magnificat qu'on entendit jusqu'au dortoir des soeurs!
Le 18 mars 1905 le clocher en granit, les cloches, fournies par la maison Ballerin de Tiffauges, et l'horloge sont achevés.

                                                                 
Vue vers l'autel

Pendant la deuxième guerre mondiale, la chapelle connut quelques vicissitudes, mais resta intacte. Les allemands construisirent une batterie en béton à la pointe de Pen Bron, quasi-intacte et mal-murée. Une des tourelles blindées est même restée en place, échappant au ferraillage d'après-guerre.


La Chapelle de Pen Bron  

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog