Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Les Enfants de Pen Bron, La Turballe

Les Enfants de Pen Bron, La Turballe

Un blog pour témoignage, un blog pour le site de Pen Bron de La Turballe, pour que ce Centre Marin continue son action, celle d'accueillir des enfants dans un cadre de vie et un environnement marin unique. Emmanuel

Publié le par Emmanuel
Publié dans : #Animations culturelles

Ils aiment la musique mais pour eux impossible de lire une partition ils aiment chanter et  la meme situation impossible de pouvoir profiter pleinement sans une partition adaptée.

Le Centre de transcription musicales est apparemment l’unique structure en France qui depuis 1989 a proposer cette offre particulière mais indispensable aux musiciens et choristes non voyants.

D’un petit pavillon de St Nazaire 30 000 à 40 000 pages de partitions sont traduites en braille.

 

Des notes

 

Marcel Courjault ainsi que son épouse au sommet de l’association. Marcel aveugle et professeur de piano. Madame Courjault à pendant des années elle aussi enseigné la musique avant de  laisser les cours pour traduire les partitions.

Marie-André offre un léger sourire « mon premier client, c’est mon mari »

« Les grandes œuvres classiques existent en braille, mais les nouvelles éditions et méthodes ne le proposent pas toujours. Nous sommes donc sollicités par des professeurs, des musiciens professionnels ou amateurs, français et étrangers, parfois aussi par des étudiants en musicologie »

Sur un pupitre la partition elle recompose note après note, soupir après soupir croche après croche, à l’aide d’un logiciel prévue a cet effet le clavier de l’ordinateur retranscrit sur l’écran la nouvelle partition. Puis l’imprimante elle va retranscrire tout ce travail en braille.

“C’est un travail long et artisanal. Trois pages de partition ordinaire équivaut à quatre pages en braille. Et ça me prend une heure. Il faut tout détailler. Sans les subventions et les dons, si nous devions répercuter le coût réel sur la facture, ce serait inabordable” rajoute Marie-André.

 

Le braille menacé

 

Pour Marcel, traduire les partitions en braille est une bataille. “Pour les non voyants, la musique a longtemps été la matière la plus enseignée dans les écoles spécialisées. Elle prenait toute la place, elle nous permettait de développer l’ouïe, la mémoire et de tisser du lien social en intégrant des orchestres. Aujourd’hui, l’intégration des enfants dans les classes ordinaires ne peut plus permettre cet enseignement. Il y a de moins en moins d’enfants non voyants musiciens. La transcription des partitions finira par se perdre. Et ce sera terrible. Car le braille est une écriture à part entière, un véritable accès à la culture et à l’autonomie”

Et monsieur et Madame Courjault ont bien raison de défendre la culture doit s’ouvrir a tout a chacun. Le milieu artistique est l’art de savoir offrir de sois meme aux autres et aux autres de s’imprégner de ce travail proposant a l’écoute d’une musique, a la vue d’un tableau ou d’une sculpture de pouvoir s’exprimer et de laisser vivre sa passion

Voir les commentaires

Publié le par Emmanuel
Publié dans : #Infos Handicap

La culture est un droit

 

flyer 2054[1]

 

La ville de Guérande a signé mardi 13 mars une charte

La ville s’engage à rendre la culture accessible à tous.

 

Monika et Sophie professeurs de musique sensibilisent des groupes d’adultes en situation d’handicap au plaisir de la musique et du chant depuis 2008.

Tous les 15 jours  18 personnes du foyer Beauséjour  rejoignent le conservatoire de musique d’Athanor.

Ils se sont produits devant des spectateurs admiratifs.

Pour Florent un des jeunes du groupe c’est a chaque fois un moment de bien-être.

« Ça me fait plaisir de venir, il y a du rythme et j’aime le chant »

 

Catherine Lacroix, responsable des affaires sociales de la mairie de Guérande met en évidence les retombées de cette charte.

« Cela va donner une ampleur à notre action au profit des personnes handicapées. Après l’accessibilité des structures, nous tournons résolument notre action vers l’accessibilité à la culture. Désormais nous faisons partie d’un réseau national."

 

Cela permettra de bénéficier de partitions adaptées au handicap et de former nos enseignants à la gestion de groupes de personnes en difficulté, ente autres. »

 

Le représentant de l’association Musique et Situation de Handicap (Mesh) Bernard Rivy a pris part à la création de cette chartre nationale et constate

 

« Que la région parisienne devrait prendre exemple sur ce qui se passe en province. 450 chartres ont déjà été singées au plan national dont 260 par des acteurs institutionnels »

 

Plus que ce partenariat avec le foyer Beauséjour, le conservatoire de musique aimerais ouvrir cette pédagogie à toutes les personnes en situation d’handicap, y compris à titre individuel.

 

Conservatoire de musique

2, avenue Anne de Bretagne

Guérande

Tel 02 40 24 72 55

Voir les commentaires

Publié le par Emmanuel
Publié dans : #Environnement

imagesCA7A8WJ8

Pescheray le zoo unique en France

Vaste domaine a l’est du Mans un domaine boié que domine un château classé du xvi siecle. Depuis 1968 le secours catholique a hérité de ce parc. Une mission demandée pour ce cadeau accueillir des handicapés.

1991 l’Association des Cités, dépendant du Secours catholique le gère avec le but de réaliser la mission demandée. Seul parc zoologique en France à employer des soigneurs handicapés en animaux et plus de 100 espèces sont d’origine européenne. Ours bruns, macaques de Gibraltar, grand vautours et hiboux d’Europe, linx, loups, et encore bon nombre d’animaux vivent en plein harmonie de ce parc.

La installé sur le tracteur Daniel emmène avec lui un chargement de foin.

images[1]-copie-1

« Ça me plait de conduire et de soigner les bêtes »

L’après midi il aura pour but de vous promener en prenant les commandes du petit train du zoo

Avec lui travail Gaby l’accompagnant pour nourrir les daims, sanglier et mouflons

Un parc de 50 hectares se promène chaque année plus de 60 000 visiteurs par an.

La dans l’enclos des ratons laveurs une jeune femme de 20 ans Murielle employée de l’établissement social d’aide par le travail ( l’Esat, appellation des anciens CAT) elle s’occupe du secteurs marron loups, linx, chacals… celui du secteur orange, celui des rapaces

 

images[6] (2)

Muriel déclare de bon cœur «  je ne veux pas aller ailleurs. J’ai toujours rêvé de travailler avec les animaux.

 

Jean Marc Charpentier, médecin vétérinaire responsable du parc animalier la rassure rapidement

« Ça tombe bien, on veut te garder nous sommes vraiment content de toi »

Thomas lui de son coté répond : « Moi aussi, j’aime être en plein aire même si, l’hiver, c’est un peu plus rude. » Un peu plus loin Bruno et Jérome une trentaine d’années, installés dans la boutique ou le poêle a bois réchauffe la pièce. Tout en salivant «  les visiteurs aiment çà les crêpes, et nous aussi »

 

 images[6]

Jean Marc Charpentier nous explique « ces 24 handicapés sont encadrés et accompagnés par 4 moniteurs. »   

Mais il insiste bien sur le fait « ils font le travail de tout le monde »

Pour pallier l’analphabétisme de quelques uns des pictogrammes ont été créés pour chacune des taches.

« Chaque équipe est autonome. Elle effectue sa mission et remplit elle-même la fiche d’état des enclos.

Un œuf avec un poussin signifie une naissance ; Un animal sur le flanc un malade.Etc.

 

Pour les opérations les plus risquées un solide Lorrain vétérinaire s’active depuis 4 ans à booster le parc.

Il capture un loup ou anesthésie un ours brun pour les soigner.

« Mon role  est de ne mettre personne en danger » nous explique le patron. « Les gars ont un handicap mais ils ne sont pas idiots » Leur travail, ils le font avec enthousiasme et ils l’accomplissent tres bien.

Plus qu’un rôle social qui le passionne Jean Marc Charpentier déclare a la fin de ce reportage. J’aime travailler pour une association, avec un objectif humain. »

Les visiteurs, qui chaque année viennent de plus en plus nombreux, ont bien compris l’état d’esprit de ce lieu merveilleux.

ICI, LA VALEUR SOLIDARITE A DU SENS .

Voir les commentaires

Publié le par Emmanuel

je vous demande de bien vouloir excusez les fautes que je peux faire dans mes ecrits. il est vrai que je fait ce blog pour le plaisir de ce centre et pour ceux qui sont passés par ce lieux ou par l'handicap

alors oui il est vrai que mon français est limité mais a cela j'essaye de le corriger par le coté plaisir et émotions de ce lieu.

bien a vous de lire avec le coeur et d'oublier mon défaut d'ecriture.

malgré tous les efforts de tartine mon horto n'a jamais été mon fort j'en suis désolé pour ceux qui sont plus attentifs aux fautes qu'aux mots  

   a tous encore toutes mes excuses de ces fautes impardonnables pour ce blog

cher yves ne pas etre fort en hortographe est aussi un handicap qui peux touché quand celui ci est mis en avant

Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog