Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Les Enfants de Pen Bron, La Turballe

Les Enfants de Pen Bron, La Turballe

Un blog pour témoignage, un blog pour le site de Pen Bron de La Turballe, pour que ce Centre Marin continue son action, celle d'accueillir des enfants dans un cadre de vie et un environnement marin unique. Emmanuel

Publié le par Emmanuel

logo[1]dimanche sera donné le départe de l'édition 2011 de la Transat Jacques Vabre

 

pour la première fois le navigateur DAmien Seguin participera a cette épreuve en tandem avec Yoann Richomme

 

damien seguin[1]Damien Seguin : J'ai rencontré Yoann sur le tour de France à la voile 2010. Il m'a secondé au poste de skipper sur le bateau de l'ESSEC. Nous avons ensuite navigué ensemble en 2011, sur la Normandy Channel Race et le trophée SNSM.

 

Yoann Richomme : Nous nous sommes rencontrés sur le Tour de France à la Voile 2010. Suite à la Route du Rhum de Damien, je l’ai contacté pour lui proposer mes services et nous avons participé à plusieurs évènements cette saison (Normandy Channel Race – Record SNSM – Mondial Class 40 à venir (début septembre 2011))

 

 

 

Votre objectif dans cette 10e Transat Jacques Vabre ?

 

 

 

DS : "Etre sur le podium."

 

20100605-_mg_3486_copie-1-.jpgYR : C’est le projet de Damien, donc je lui laisse le soin de fixer les objectifs, mais si on peut faire un podium... je suis preneur

 

Voir les commentaires

Publié le par Emmanuel
Publié dans : #Le sport et le handicap

dimanche sera donné le départe de l'édition 2011 de la Transat Jacques Vabre

 

pour la première fois le navigateur DAmien Seguin participera a cette épreuve en tandem avec Yoann Richomme

 

Damien Seguin : J'ai rencontré Yoann sur le tour de France à la voile 2010. Il m'a secondé au poste de skipper sur le bateau de l'ESSEC. Nous avons ensuite navigué ensemble en 2011, sur la Normandy Channel Race et le trophée SNSM.

 

Yoann Richomme : Nous nous sommes rencontrés sur le Tour de France à la Voile 2010. Suite à la Route du Rhum de Damien, je l’ai contacté pour lui proposer mes services et nous avons participé à plusieurs évènements cette saison (Normandy Channel Race – Record SNSM – Mondial Class 40 à venir (début septembre 2011))

 

 

 

Votre objectif dans cette 10e Transat Jacques Vabre ?

 

 

 

DS : "Etre sur le podium."

 

YR : C’est le projet de Damien, donc je lui laisse le soin de fixer les objectifs, mais si on peut faire un podium... je suis preneur

 

Voir les commentaires

Publié le par Emmanuel

En 2002, ma fille a accouché d’un petit garçon Brice, c’est son deuxième fils. Il a bien sûr été examiné comme tous les nourrissons et tout allait très bien. Il avait une petite jaunisse comme c’est le cas de bien des enfants. Plus le temps passait, plus cet enfant jaunissait. Elle l’a emmené à l’hôpital, au service pédiatrique car naturellement elle avait peur. Le médecin chef l’a examiné et n’a trouvé rien d’anormal et s’est plus ou moins moqué de ma fille. Elle se faisait des idées. 2 mois et quelques jours après sa naissance elle me l' a confié ainsi que son fils ainé Sam. Elle devait aller voir sa gynéco. Elle lui en a parlé, est revenue immédiatement chercher Brice et est repartie vers sa spécialiste. Celle-ci a immédiatement appelé un médecin qui venait de l’hôpital du Kremlin Bicêtre. Il était 20 heures du soir quand elle m’a téléphoné (j'étais bien sûr très inquiète). Elle m’a demandé si je pouvais garder Sam car Brice était transporté immédiatement au Kremlin sous perfusion (son petit front était perfusé). Notre nouveau-né faisait une atrésie des voies biliaires. Pour éviter la greffe il fallait pratiquer une intervention avant l’âge de 2 mois. Ce qui n’a bien sûr pas été le cas. Cette intervention a été faite 2 mois et 10 jours après sa naissance. C’était trop tard, Elle a été un échec. Donc a présent il n’y avait plus que la greffe qui devait avoir lieu vers l’âge d’un an. Il fallait que Brice grossisse un maximum. 3 mois et demi plus tard, il a de nouveau été hospitalisé pour une quinzaine de jours. J’ai naturellement gardé mon petit fils Sam car ma fille est bien sûr restée avec son fils à l’hôpital. Bien sûr il y a eu énormément d’examens et du gavage. Tous les jours ma fille me téléphonait pour me donner des nouvelles quand Brice dormait. Elle parlait aussi à son fils ainé qui savait ce que son frère subissait. Mon gendre venait tous les jours à la maison prendre le repas du soir avec nous et partait chez lui une fois que Sam était couché. Nous en sommes arrivés à la greffe. Par contre dans la nuit, j' ai senti qu’ 'il se passait quelque chose. Ma fille m’a téléphoné à 6 heures du matin et je lui ai tout de suite dit "on a un greffon ?" elle m’a dit oui c’est pour maintenant. Brice avait 10 mois. La greffe a duré environ 17 heures. Le lendemain on a su que c’était un échec. Mon gendre avait fait des examens pour voir s' il était compatible pour lui donner un morceau de son foie. C’était le cas. Mais les médecins ne voulaient pas l’opérer car Brice allait mourir. Je pense qu’on a du entendre ma fille dans tout l’hôpital, elle a dit qu’ 'elle allait les attaquer etc... Ils ont quand même accepté. On a opéré mon gendre vers 6 heures du matin, dans un autre hôpital. On a prévenu ma fille que le foie (côté gauche) allait arriver et qu’ 'il devait préparer Brice. Une fois Brice embrassé et parti en salle d’opération mon fils est venu chercher sa sœur pour la conduire vers son mari, pour son réveil. Brice a aujourd' hui 9 ans. Je ne souhaite à personne de vivre ce qu’ 'il a vécu. La médecine a fait des progrès c’est certain mais vous ne pouvez pas vous imaginer ce que ce petit bonhomme a souffert. Tous les jours il prend son "anti rejet" le matin à 8 heures et le soir à 20 heures. Dès qu’ 'il a un peu de fièvre, nous avons peur pour le rejet. Il n' a pas le droit de manger ou de boire du pamplemousse car là c' est le rejet assuré. Brice le sait et ne s’en plaint pas. Il n’a pas le droit de manger de la noix de coco, car son premier immunosuppresseur (antirejet) lui a amené des allergies pour tous les fruits à coque, l’arachide etc... Là il est malheureux car il adore la noix de coco et ne peut plus en manger pour l" instant. Il a eu deux crises qui auraient pu être fatales, mais heureusement ma fille était là et le médecin l’a pris avant les 20 mn. Il a fait un œdème, la gorge, la langue enflée etc...ne pouvait plus respirer. Depuis il fait des stages à Necker et peut à présent tout manger sauf toujours la noix de coco et les noix Il mange à présent avec bonheur les noisettes, les amandes, les cacahuètes. Mais quand j’achète quelque chose je regarde toujours les ingrédients. De plus chaque fois que mon petit fils vient manger chez moi (et c’est très souvent) ma fille amène toujours deux médicaments dont une piqûre si cela devait recommencer. C’est vrai avec Brice nous sommes toujours sur le qui-vive. On a tout simplement peur. Ce qui affecte également Brice c’est qu’il est aussi borné et têtu qu’ 'une bourrique. Il n’y a rien a faire , vous pouvez faire n' importe quoi si c' est non , c' est non tout simplement. Le

 

Le professeur qui l' a opéré et celui qui le suit ont dit a ma fille que c' est le cas de tous ces petits greffés. Brice avait vraiment envie de vivre. Les deux autres petits qui ont été greffés comme lui sont décédés. Sam et Brice ont une petite sœur de 3 ans et demie.  

Comme je l’expliquais dans un article la vie d’une famille entière change au contacte de la maladie mais elle soude les unes aux autres cette mamie je la remercie de m’avoir permis de mettre sont écrits  qu’elle m’a confié

L’entourage et l’amour d’une famille unies est plus qu’importante dans ces moments la  

 

 

 

Voir les commentaires

Publié le par Emmanuel

De la rééducation a la piscine eau de mer

 DSC00521

Tout d’abord il nous faut traverser ca tunnel remplie de lumière il vous mènera jusqu’au un hall d’accueil

DSC00519

Sur votre gauche la salle de rééducation puis sur votre droite l’accès aux vestiaires de la piscine

Voila nous arrivons dans cette salle de rééducation immense avec une vue sur l’ocean

 DSC01048

Il est vrai que pour la première fois quand vous pénétrer dans ce lieu ca fourmille de partout entre les kinés je dirais bien une dizaine et les stagiaires tres compétent la pour apprendre  et s’investir afin de montrer leurs envies de pratiquer ce métier.

 

La première fois je me suis installer a l’entrer la salle était déjà déborder de monde et comme moi certains attendaient leurs tours

Nous étions pourtant début d’après midi mais beaucoup avaient une fois le repas terminé repris leurs séances

 

Installer un peu partout dans les trois quarts de la pièce des table de travail tres basse mais large beaucoup de malade allongés  un kiné avec eux pour faire les exercices précis d’après un rapport établie lors d’une  réunion entre médecins kinés et ergothérapeutes.

 

DSC01058Juste a l’entré des personnes installer dans des machines afin de maintenir la personne debout peut pour certains paraitre choquant mais nous sommes dans un lieu ou rien de ne dois choquer surtout pas

Nous sommes tous la afin d’aller mieux de plus en plus rapidement pour certains cela sera long pour d’autres beaucoup moins mais tous essayent de s’appliquer

J’ai eu la chance de connaitre Hugo jeune kinésithérapeute 

Allonger sur cette table juste au début des étirements qui pour certains seraient un simple mouvement normal.DSC01054

Chaque jour dans cette salle des rires des histoires se raconte beaucoup écouté en meme temps que nous faisons nos exercices

Parfois certain de peur d’avoir mal ne veulent pas forcer peur de la douleur mais doucement avec patience ils sont guidés pour que tout se passe en douceur

Des habitudes se crée au fur et a mesure des connaissances nous nous installons par habitudes ensemble ou pas tres loin les uns des autres

Une séance peu commencer a 9h et se terminer vers 10h 10h30

Au fond de la pièce plus proche des baies vitrées donnant sur l’ocean des vélos, des barres de marche, un marcheur oui peut etre aussi de courir mais la nous ne sommes pas la pour ca juste réapprendre ou réhabituer notre corps a la marche

DSC01051DSC01052

Chaque jours je suis allé dans cette salle au fur et a mesure les seance m’apportaient un peu plus puis il arrivait qu’un matin moins bien j’avais l’impression d’avoir régressé mais non simplement peut etre plus fatigué ou une journée ou des douleurs faisaient que l’on pouvait aller plus loin

DSC01050

Je regardais la pendule parfois pour ne pas louper l’heure de la seance de piscine je quittais la salle en disant au revoir avec le sourire a Hugo et a tout ceux s’y trouvant

Parfois tres content vers la fin de mon séjours de quitter la salle après avoir finis par un exercice de vélo ou de marcheur

 J’allais rejoindre les vestiaires pour  me mettre en tenue de bain comme d’habitude installer sur une chaise je me déshabillaisDSC01071

Plus ou moins facilement tout en essayant de ne pas etre en retard

La après une douche a l’entrée du bassin ou nous nous passions tour a tour le jet pour rejoindre la piscine par un accès nous accompagnant dans une eau de mer chauffer a 29 °

DSC01061DSC01065

Sur la droite de l’entrée un appareil pour aider les non marchand a etre déposé dans la piscine

Diviser en trois parties le bassin pas tres profond tout d’abord pour des exercice puis des barres pour se maintenir aussi et la troisième partie un peu plus profond pour d’autres exercices et nage un peu

 Pareil a ma première arrivée un peu la a observé un peu mal a l’aise de ne pas savoir

Quelques pas  et la je me présente  on m’explique de marcher dans l’eau de faire quelques exercices la première fois je me suis mis vite au travail le lendemain c’était exercice tout ensemble et la on me dit demain tu verras sa sera plus dense

DSC01062

Effectivement  le lendemain avec un groupe composé de femmes plus ou moins âgées le travail débuté tout simplement par des allers retour en marchand tranquillement 5 allé retour

Au départ tous adossée au mur nous partons tous  et la surprise de voir que très vite je suis laché par mon ti groupe

Les aller retours font que je suis a les croiser donc le mouvement de l’eau en contre sens me fatigue vite

Comme cela pendant une heure entre coupé de pause les exercices s’enchaine l’un après l’autre diriger de main de maitre

Mais dans les dernières minutes installer d’une frite sous les genoux et le coup nous nous relaxons  puis chacun a notre tour la responsable de notre travail nous prendra par la main afin de nous promener dans l’eau de léger va et viens des mouvements circulaire les yeux fermer une détente un instant de plaisir l’eau massant le corps sous l’effet de glisse

Une fois reouvert les yeux une impression de bien être faisait oublier la fatigue des enchainements l’heure du repas était presque arrivée après une bonne douche je rejoignais ma chambre et direction la salle a mangé

Au début je faisais cela une fois par jour suivie deux fois par semaine d’ergothérapie afin d’apprendre a mobiliser mon corps pour certain mouvement ou déplacement

Puis avec le temps  kiné en plus l’après midi souvent le soir vers 17h je m’allongeais dans mon lit et m’endormais sans meme m’en rendre compte

Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog