Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Enfants de Pen Bron, La Turballe

Les Enfants de Pen Bron, La Turballe

Un blog pour témoignage, un blog pour le site de Pen Bron de La Turballe, pour que ce Centre Marin continue son action, celle d'accueillir des enfants dans un cadre de vie et un environnement marin unique. Emmanuel

Publié le par Emmanuel

Michel GODIN.ouest franceLe centre historique de Pen Bron accueillait des patients depuis 1887. Il devrait être réhabilité en village handicap et dépendance. | Franck Dubray

Après le transfert des enfants polyhandicapés en 2011, le centre de rééducation et de réadaptation rejoint Heinlex, le 2 janvier. Le site historique ouvert en 1887 tourne la page.

Trois questions à...

Pourquoi le centre de rééducation et de réadaptation quitte La Turballe pour rejoindre Saint-Nazaire ?

À sa création, en 1887, le centre accueillait les enfants atteints de tuberculose, puis il s'est attaqué à la poliomyélite. Aujourd'hui, le centre historique de Pen Bron est jugé trop loin de tout. Les coûts de transport quotidien en ambulance sont déraisonnables.

À la demande de l'Agence régionale de santé, l'association se rapproche de Saint-Nazaire et sa cité sanitaire. La première étape de ce transfert a eu lieu en 2011, avec l'ouverture de l'Institut d'éducation motrice de l'Estran pour les enfants polyhandicapés (cinquante places). Le 2 janvier prochain, les patients de Pen Bron (104 lits) et de l'hôpital de jour de Pornichet (vingt-huit places de jour) rejoindront le nouveau bâtiment d'Heinlex.

Aujourd'hui, l'Association compte dix-huit établissements en Loire-Atlantique et prend en charge quotidiennement 600 personnes en situation de handicap.

À quoi ressemble le nouveau bâtiment situé sur le parc d'Heinlex ?

Ce complexe est situé sur une parcelle achetée à l'hôpital. Le bâtiment s'étend sur 10 000 m2, contre 16 000 m2 actuellement à Pen Bron. Plus petit, il est surtout beaucoup plus fonctionnel. On y accède par le parc, derrière l'ancienne maison de retraite promise à la déconstruction.

Cet établissement sera la référence unique en médecine physique et de réadaptation pour l'ouest du territoire. Il compte 90 lits pour l'hospitalisation complète et 40 places d'accueil de jour. Le cabinet d'architectes AIA a mis l'accent sur la luminosité et l'accessibilité des lieux. Au total, 195 salariés en équivalent temps plein y seront employés. Le coût global de l'opération s'élève à 30 millions d'euros. Les prises en charge proposées concernent les affections neurologiques de type accident vasculaire cérébral et les affections ostéo-articulaires et traumatologiques liés aux accidents.

Que va devenir le site de Pen Bron à partir du mois de janvier ?

L'association reste propriétaire du site, comprenant également un hôtel ainsi qu'un centre de formation pour tous les acteurs du handicap. Ces activités ne sont pas remises en cause. Oubliée la rumeur de complexe hôtelier de luxe sur la presqu'île. Reste à résoudre l'équation de transformer Pen Bron en prenant en compte l'environnement.

Le centre pourrait devenir un « Village vacances répit famille ». Ce projet, soutenu par Pro BTP et AFM Téléthon, vise à ouvrir une dizaine de villages « handicap et dépendance » en France. L'originalité de cette franchise sociale est de proposer d'accueillir, sur place, l'aidant et l'aidé dans des conditions de vacances. Les oeuvres de Pen Bron sont rentrées dans l'association et portent le projet. Nous attendons l'aval de l'Agence régionale de santé.

80 personnes pourraient inaugurer cette formule originale dans un premier temps, après travaux. En cas d'accord, le village pourrait ouvrir dès l'été prochain.

Commenter cet article

alexandre colette 06/04/2017 17:43

les soins et le professionnalisme des soignants seront toujours de qualité mais c est pour le moral et la guérison des malades que ça va tout changer Fini la belle vue ; l air pur de la mer et tous ces coins merveilleux que certains n oublieront jamais mais c est comme ça!!!!!

Articles récents

Hébergé par Overblog