Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Enfants de Pen Bron, La Turballe

Les Enfants de Pen Bron, La Turballe

Un blog pour témoignage, un blog pour le site de Pen Bron de La Turballe, pour que ce Centre Marin continue son action, celle d'accueillir des enfants dans un cadre de vie et un environnement marin unique. Emmanuel

Publié le par Emmanuel

La restructuration des activités de cette association spécialisée dans le médico-social et l'accueil du handicap « ne passe pas ».

« Association, vieux canasson ; Toujours dernier, au tiercé ! » Ils avaient adapté leurs slogans, hier, au lieu de leur manifestation : c'est à l'hippodrome de Nantes qu'une centaine de salariés des Oeuvres de Pen Bron se sont invités bruyamment à l'assemblée générale de leur association. En jeu : l'avenir de leurs emplois et de leurs conditions de travail dans le secteur sanitaire, médico-social et de prise en charge du handicap. L'association emploie quelque 600 salariés dans ses 12 établissements et services de Loire-Atlantique.

Première source d'inquiétude : l'Institut médico-éducatif (IME) de Varades. Dans le cadre des réformes impulsées par l'Agence régionale de santé, il sera réorganisé d'ici fin 2017 et passera de quelque 110 places d'accueil d'enfants et adolescents en situation de handicap à 35. En contrepartie, un nouvel IME de 50 places sera créé à Nantes et de nouvelles places verront le jour en Sessad (accompagnement à domicile ou en milieu scolaire). Les salariés demandent des compensations financières et un accompagnement social : « Aller travailler à Nantes demain sera très compliqué pour les petits salaires de notre secteur. On n'a aucune visibilité ! On a le sentiment d'être oubliés. » « Cet accompagnement lié à la mobilité est inscrit dans nos contrats avec l'ARS, répond Dominique André, directeur général des OEuvres des Pen Bron. Mais nous n'avons pas toutes les réponses budgétaires pour l'instant. »

La deuxième angoisse concerne l'avenir du site historique de Pen Bron, à La Turballe. Le centre de rééducation fonctionnelle, qui accueille de graves accidentés de la route ou des patients après un accident neurologique, s'installera, en 2016, sur le site de la cité sanitaire, à Saint-Nazaire. Montant de l'investissement : 30 millions d'euros. Les salariés dénoncent là encore « un manque d'anticipation et d'écoute » : « Les futurs locaux ne sont pas adaptés. Et que deviendront certains postes comme la blanchisserie ou la restauration ? » La direction promet une réunion avant le 14 juillet.

Article Ouest-France, 18 juin 2014 - Anne AUGIÉ.

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog