Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Enfants de Pen Bron, La Turballe

Les Enfants de Pen Bron, La Turballe

Un blog pour témoignage, un blog pour le site de Pen Bron de La Turballe, pour que ce Centre Marin continue son action, celle d'accueillir des enfants dans un cadre de vie et un environnement marin unique. Emmanuel

Publié le par Emmanuel
Pamiers. La pétanque pour échanger autour du handicap

Regards croisés…

Tous deux exposent à la galerie d'art des Carmes jusqu'au 26 avril. Tous deux sont photographes. Leurs points communs s'arrêtent là. L'un donne dans l'image en noir et blanc, l'autre privilégie les montages graphiques.

Une rencontre entre personnes en situation de handicap ou non autour d'un terrain de pétanque. C'était récemment, aux boulodromes. L'idée : partager un moment.

Que ce soit dans la vie quotidienne ou en matière de pratique sportive, les personnes en situation de handicap ont bien des choses à nous apprendre. La preuve en a été apportée dernièrement sur les boulodromes du Foulon, fief de la Pétanque appaméenne. C'est à cet endroit précis que Patrice Sangarné, le président de l'Association des boulistes, basée sur les bords de l'Ariège, a reçu Chantal Rubio, présidente de l'association Pourquoi pas moi ; Loriane Miquiel, éducatrice pour le comité ariégeois handisport, et André Montané, vice-président du conseil général de l'Ariège, chargé de mission sur le handicap auprès du gouvernement.

Partager un moment malgré les différences

«Tout le monde a le droit de trouver sa place en société, y compris dans le monde sportif, pointe Patrice Sangarné, à l'origine de cet événement qui a réuni une bonne trentaine de personnes en situation de handicap sur les boulodromes ombragés du Foulon.» Non-voyants, personnes fragiles psychologiquement ou plus sérieusement atteintes de troubles psychiques, avec, notamment, des pensionnaires d'Espoir Ariège Lavelanet, adultes handicapés ont joué en mixte avec des personnes valides aux boules. L'objectif étant de partager un moment sportif et quelles que soient les différences.

Au menu du céci-pétanque, réservé aux voyants munis de masques et non-voyants, des parties de boules endiablées et de jolis coups au grand air qui ont donné du plaisir et fait afficher de grands sourires sur les visages des participants. Xavier Fauré, maire adjoint aux sports, a tenu à être présent lors de ce rendez-vous. Il n'a pas manqué de rappeler que «la ville, depuis de nombreuses années, a fait les efforts nécessaires pour l'accessibilité aux installations sportives des personnes en situation de handicap. Je pense, notamment, aux courts de tennis, aux boulodromes, au centre Neptunia, au stade d'honneur du stade Balussou qui peuvent ouvrir leurs portes à tout le monde. La ville tient compte des normes obligatoires en la matière et poursuivra ses efforts afin d'offrir à tous le maximum de confort et la possibilité d'exercer son sport favori dans toutes les conditions.»

Commenter cet article

alexandre 21/04/2014 13:14

quelle merveilleuse idee de faire pratiquer la malvoyance a des voyants Tout le monde partage ;passe du bon temps et est au meme pied d egalite Pas de triche la!!!! Puis cela permet un peu de voir comme on est destabilise quand on ne voit pas (par contre ne pas trop s approcher par peur de prendre une boule sur le pied) La petanquee est un jeu tellement vivant et joyeux qu on ne peut que partager de bons moments ensemble

Articles récents

Hébergé par Overblog