Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Enfants de Pen Bron, La Turballe

Les Enfants de Pen Bron, La Turballe

Un blog pour témoignage, un blog pour le site de Pen Bron de La Turballe, pour que ce Centre Marin continue son action, celle d'accueillir des enfants dans un cadre de vie et un environnement marin unique. Emmanuel

Publié le par Emmanuel

La justice a été saisie en référé d'un curieux dossier opposant les parents d'une élève du collège Sainte-Marie-des-Ursulines à l'OGEC, l'organisme gérant cet établissement d'enseignement privé. Au cœur du litige, le fait que Margaux, ladite collégienne, puisse ou non partir, au même titre que ses camarades, à Venise, où est organisé un voyage scolaire du 21 au 26 avril. Atteinte de diplégie qui paralyse une partie de ses membres inférieurs, la jeune fille, qui se déplace en déambulateur, pensait bien que tout était organisé afin qu'elle puisse effectivement partir à Venise. Ses parents avaient rempli le bulletin d'inscription, une auxiliaire de vie, mise à disposition par l'Education Nationale, devant accompagner Margaux durant la totalité du voyage. «On vient nous réclamer aujourd'hui le paiement de l'auxiliaire de vie, soit une somme de 440 € ! C'est un moyen de nous décourager d'envoyer Margaux à Venise. Ce n'est pas la première fois que ma fille est victime de discriminations au sein de cet établissement», souligne Fabrice Quercy. Joint au téléphone, l'avocat de l'OGEC, dans un souci d'apaisement, a indiqué que l'organisme ne souhaitait pas s'exprimer sur ce dossier tant qu'une première décision de justice n'avait pas été rendue.

Margaux, handicapée, privée de voyage avec son collège ?

Commenter cet article

Anne 17/04/2014 11:01

Mon enfant est scolarisé dans ce collège. J'ai suivi l'évolution de la situation. Margaux était inscrite à ce voyage et le collège avait validé sa participation. Sa part des 440 € (comme les autres enfants) était payée. Près d'un mois plus tard, le collège a demandé 440 € de plus pour payer le voyage de l'auxiliaire de vie. Où va t-on ? C'est lamentable !! Cela revient à faire payer double des parents du fait du handicap de leur fille !! C'est plus une question de principe que de montant. Et l'équité, alors ? Pourquoi avoir choisi ce collège ? C'est le seul collège du secteur(publics ou privés confondus) dont les élèves ne changent pas de classe. Pour une enfant en fauteuil, ça a son importance !
Normalement, quand un collège organise une sortie, c'est à lui de financer les "à côtés". Ces dépenses devraient entrer dans les dotations que reçoit le collège mais pour le privé, la directrice dispose d'un pouvoir discrétionnaire et peut décider (en toute légalité)de ne pas financer une AVS...et priver une enfant de voyage. C'est discriminatoire, mais c'est la loi...

emmanuel 17/04/2014 11:17

bonjour anne et merci de votre commentaire il est tout a fait anormal d'en arriver la
la loi parfois me fait bien sourire on met la loi en avant pour des choses inadmissibles mais quand la loi devrait defendre rien oui c'est honteux
bien a vous emmanuel

alexandre 14/04/2014 09:46

quelle deception pour cette jeune fille Mais voila l argent ;tjrs l argent quelle honte !!pourtant tout etait pret donc double deception

Articles récents

Hébergé par Overblog