Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Les Enfants de Pen Bron, La Turballe

Les Enfants de Pen Bron, La Turballe

Un blog pour témoignage, un blog pour le site de Pen Bron de La Turballe, pour que ce Centre Marin continue son action, celle d'accueillir des enfants dans un cadre de vie et un environnement marin unique. Emmanuel

Publié le par Emmanuel

Bonjour à tout le personnel de Pen Bron : médecins, infirmiers (ères) aide soignants (tes) et tous les autres membres du personnel de ce Cente.


Voilà, déjà, les enfants ont été "parqués" dans un établissement à Saint Nazaire : sans rien pour se promener, si ce n'est les couloirs, plus le bruit des vagues, remplacés par les voitures
!


Et tout cela pour bénéficier à quelques privilégiés fortunés qui pourront aller en quelques heures de Paris à Pen Bron, afin d'avoir une belle thalassothérapie ! Cela faisait bien longtemps que
des bruits "couraient", mais comme rien n'était vraiment décidé, je me prenais à penser que le Centre ne pourrait jamais fermer ! valide, je suis allée au centenaire de PEN BRON j'y étais
emplyée, puis handicapée j'y ai fait quelques séjours... Que dire de plus : l'argent, toujours l'argent, alors qu'il aurait duffit de quelques travaux pour le rendre apte à des hospitalisations !
Combien va coûter la thalasso ? Qui pense à ces enfants déjà à Saint Nazaire ? Pour ma part, et très sérieusement, j'aurais préféré mourrir à Pen Bron plutôt qu'à Saint Nazaire ! Quelle solution

Voir les commentaires

Publié le par Emmanuel

La restructuration des activités de cette association spécialisée dans le médico-social et l'accueil du handicap « ne passe pas ».

« Association, vieux canasson ; Toujours dernier, au tiercé ! » Ils avaient adapté leurs slogans, hier, au lieu de leur manifestation : c'est à l'hippodrome de Nantes qu'une centaine de salariés des OEuvres de Pen Bron se sont invités bruyamment à l'assemblée générale de leur association. En jeu : l'avenir de leurs emplois et de leurs conditions de travail dans le secteur sanitaire, médico-social et de prise en charge du handicap. L'association emploie quelque 600 salariés dans ses 12 établissements et services de Loire-Atlantique.

Première source d'inquiétude : l'Institut médico-éducatif (IME) de Varades. Dans le cadre des réformes impulsées par l'Agence régionale de santé, il sera réorganisé d'ici fin 2017 et passera de quelque 110 places d'accueil d'enfants et adolescents en situation de handicap à 35. En contrepartie, un nouvel IME de 50 places sera créé à Nantes et de nouvelles places verront le jour en Sessad (accompagnement à domicile ou en milieu scolaire). Les salariés demandent des compensations financières et un accompagnement social : « Aller travailler à Nantes demain sera très compliqué pour les petits salaires de notre secteur. On n'a aucune visibilité ! On a le sentiment d'être oubliés. » « Cet accompagnement lié à la mobilité est inscrit dans nos contrats avec l'ARS, répond Dominique André, directeur général des OEuvres des Pen Bron. Mais nous n'avons pas toutes les réponses budgétaires pour l'instant. »

La deuxième angoisse concerne l'avenir du site historique de Pen Bron, à La Turballe. Le centre de rééducation fonctionnelle, qui accueille de graves accidentés de la route ou des patients après un accident neurologique, s'installera, en 2016, sur le site de la cité sanitaire, à Saint-Nazaire. Montant de l'investissement : 30 millions d'euros. Les salariés dénoncent là encore « un manque d'anticipation et d'écoute » : « Les futurs locaux ne sont pas adaptés. Et que deviendront certains postes comme la blanchisserie ou la restauration ? » La direction promet une réunion avant le 14 juillet.

ou en est le centre de Pen Bron???

OEuvres de Pen Bron : les salariés en colère

Voir les commentaires

Publié le par Emmanuel

crée en juin 2009 nous en sommes aujourd’hui a 127409 visiteurs et 474050 pages vues sur ce blog

pour l'année 2014, 127 409 visiteurs ont parcourus 111 420 pages

ce blog représente l'envie de partager certaines choses certaines positions sur le monde de l'handicap. sur les lois écrites et non réalisées sur le parcours de certaines personnes qui se donnent qui s'investissent

a chaque article que j'ai mis la nous avons l'impression d'avancer d'un pas et de reculer d'un pas

il est toujours facile de vouloir mais plus dur de pouvoir

a la création du blog nous avions qu'une envie mettre en avant ce centre de pen bron

sont histoire et la route qui nous emmène tous vers la guérison du moins vers un mieux etre

pen bron est toujours dans la direction d'une fermeture et cela est pour moi et pour beaucoup d'entre vous incompréhensible et injustifier

ce lieu et les alentours sont magnifiques et donnent l'envie de se donner en reeducation l'ocean la derrière la baie vitré fait que nous nous sentons bien

le personnels medicals et toutes les personnes travaillant dans cette endroit donnent de leurs personne s'investisse dans un mieux être

voila pour moi ce que represente ce blog meme si bien souvent je ne parle pas autant que je le voudrais de lui

étant loin pas toujours évident de trouver de nouvelles a mettre surtout des bonnes mais le plus souvent le sujet tourne autour de la fermeture

bien des enfants et adultes sont passés la et tous aujourd'hui sont j'en suis persuadé a garder en eux ce lieu

le docteur Moutet a réalisé beaucoup de choses dans ce centre tel que la croisière de pen bron qui chaque années attire de plus en plus de monde et les bénévoles sont toujours la présent pour ce moment

il est vrai que certains blog ont plus de monde plus de visite mais l'handicap est un sujet trop mis a part et n'interesse souvent les personnes qu'une vois le nez dedans

et pourtant ce sujet touche tellement de personnes a plus ou moins fort degrés;

comment faire pour intéresse les personnes un film qui va d’effrayer la chronique pendant quelques semaines

qu'un homme ayant eu un grave accident traverse la manche et après toutes les mers a la nage pour intéressé les personnes

a il est sur qu’écrire un livre sur les histoires d'un president de la republique et de sa compagne interesse plus et perdure que le monde de l'handicap

mais a cela je repondrais que beaucoup de personnes travaille benevolement afin de redonner une vie un mouvement

et je les en remercie encore

bravo a tous pour votre aide

je vous souhaite a tous une bonne et chaleureuse année 2015

année butoir pour l'handicap

a vous aussi visiteurs d'un jour a vous visiteurs de chaque jours un grand Mercie

et que ce blog je le souhaite vous donnes envie de le parcourir encore longtemps

Voir les commentaires

Publié le par Emmanuel

dans ce blog nous avons toujours avec M. L décidé de ne jamais mettre de publicité. la je vais faire une exception.je ne fait pas de publicité sur un article ou autres produit. l’État nous parle depuis plusieurs années de tout mettre en oeuvre pour permettre que les bâtiments publics ou privés soient accessibles aux personnes valides et non valides

a savoir que la plus part du temps a chaque installations réalisées tout le publics peut se servir de ce moyen d'accessibilité

nous oublions souvent que le fait d'installer un rampe, un ascenseur ou tout autre moyen peut aider n'importe lesquels d'entre nous

qui n'a jamais eu un soucis de santé obligeant une personne a avoir des béquilles, un fauteuil roulant pour une durée plus ou moins longue sans pour autant être handicapé. je pense aussi aux femmes enceinte qui les mois ce rapprochant de l'accouchement tout n'est pas toujours facile d’accès.

donc vous voyez que l'accessibilité n'est pas que rendre service aux personnes dites non valides

hier après midi j'ai rencontré deux personnes sur Châteauroux

ces deux personnes père et fils font depuis plusieurs mois un travail que j'ai trouvé sur le papier très intéressants dans le domaine de l'accessibilité. en me rendant dans l'entreprise j'ai donc découvert ces deux personnes qui m'ont présenté leur projet

et la voir de pres leurs travail je me suis dit voila il est possible de réaliser certains produits peux cher et facile d'installation pour des magasins et il y en a beaucoup sur Châteauroux et dans bien d'autres villes en France qui ne donne pas l’accès a leurs magasins

la loi 2015 est très bien mais elle a besoin de remaniement non pas pour allonger le temps d'installation mais je dirais de beaucoup moins de complication administrative

les villes pourraient même participer encore plus dans la réactivité de cette loi

je reviens donc a cette entreprise qui avec un matériel léger et une facilité d'installation pour les propriétaires ou locataires de ces magasins faire un investissement peux cher et donc se mettre aux normes de l'accessibilité

pour certains il leurs faudra une simple installation pour d'autres une installation ou il faudra avec la mairie de leurs commune avoir une autorisation d'installation sur le trottoir. la nous pourrions nous dire. difficulté de mettre sur la voie public un tel projet

non justement leurs projet est ficeler au mieux je dirais même encore plus sécurisant pour les piétons puisque non seulement le produit présente l'avantage de permettre d'installer une rampe pour qu'un fauteuil roulant puisse accéder dans ce magasin et ne pas perturber le passage des piétons tout en ayant la possibilité pour l'acquéreur de mettre une rambarde se sécurité le long du trottoir

leurs projet ne s’arrête pas la non ils ont eu l'idée aussi bien sur de s'occuper de l'administratif afin de régler aux plus vite l'installation de ce matériel.

une autre idée innovante pour que la personne puisse connaitre ou se trouve les magasins équipés de ces installations

pour que cela marche il faut une aide municipal et de la chambre de commerce afin d'aller encore plus vite dans la réalisation de cette loi et montrer aux commerçants ou autres entreprises que ce mettre aux normes de l'accessibilité n'est pas ou ne peut pas être si honéreuse que cela et que l'administratif peut aussi ce régler très vite.

et quel publicité pour ceux ci de montrer qu'ils ce mettent aux normes et que tout les habitants d'une ville pourraient accéder a leurs magasins

un léger investissement qui serait vite rentable et ne pas avoir a se mettre hors normes d'une loi qui a prévue des amendes très importantes dans ce domaine

je ne parle que de leurs projets la pour le moment mais je me ferait un plaisir de communiquer plus avec leurs accords dans ce blog

une entreprise est faites pour etre rentable pour gagner de l'argent et cela est normal mais leurs projets est venus d'une histoire toute simple

l'achat d'une rampe d’accès très cher et qui en fin de compte n'est pas du tout pratique d'installation et dans un matériaux qui n'est ni sécurisant ni durable

voila ce qui m'a plus dans ce projet

la facilité d'installation

le cout

le matériel durable

et l'envie de réussir sur Châteauroux un exemple d'accessibilité que beaucoup d'autres villes pourraient envié très vite

Voir les commentaires

Publié le par Emmanuel

a tous je vous souhaite une bonne et heureuse année 2015. que celle ci vous apporte santé et joie

que notre site Pen Bron vive le plus longtemps possible que l'histoire continue a exister comme elle a vécue pour nous ancien enfants de pen bron

voila bientôt 40 ans que j'ai fait la découverte de ce lieu l'enfant que j’étais en a garder tout les souvenirs bon et moins bon

mes premiers pas a l’intérieur de ce lieu je les ferait 35 ans plus tard milieu 2009 debout dans ce lieu pour la première fois de ma vie

retourné en tant que patient en 2010 je remercie tous de leurs gentillesses et un pti clin d'oeil a Bernadette, Claire, Odile, Marie Laure

un grand merci a Vince qui m'a offert quelques photos que je n'ai pu mettre soucis de transfert mais qui a eu la gentillesse de vouloir m'aider a réaliser cette video

bien a vous emmanuel enfant de pen bron

Voir les commentaires

Publié le par Emmanuel
Téléthon Châteauroux notre Maire prend de la brioche au Lions Club

Hier, la grande journée de solidarité pour la recherche contre les maladies génétiques a, une fois de plus, bien mobilisé. Ambiance place de la République.

De Paris (lire page 3) à Châteauroux, le Téléthon bat son plein. Le coup d'envoi a été donné vendredi soir, place de la République, au rythme de la fanfare du Poinçonnet qui a ensuite sillonné le département pour animer les manifestations.

Samedi matin, entre le marché (transféré square Jean-Jacques-Rousseau pour cause de patinoire) et le shopping de Noël, les chalands ont volontiers réservé quelques pièces pour le Téléthon. Et dans la bonne humeur, s'il vous plaît ! « L'ambiance est sympa est les gens sourient plus que d'habitude », se réjouissait un membre du Lions Club Châteauroux-Doyen. Quatorze ans que le Lions se poste, chaque année, sur la place de la République, pour vendre ses brioches au profit de l'AFM. Des brioches qui partaient comme des petits pains : six cents en trois heures. Le reste, soit deux cents brioches, sera vendu ce dimanche matin devant l'Intermarché.

" Une dame nous a donné 100 € "

Le 2 CV Club, lui, fêtait son 20e Télethon. Sur les tables du stand installé le long de la patinoire, vin chaud, galettes de pomme de terre et autres parts de gâteaux servent de prétexte à la convivialité solidaire. « On voit que la crise est là, mais les gens donnent ce qu'ils peuvent, souligne Armelle Nicaud, la trésorière. Certains font même des dons : ce matin, une dame nous a fait un chèque de 100 €. » En deux décennies, ce sont quelques dizaines de milliers d'euros que l'association a remis aux différents délégués départementaux de l'AFM. « C'est notre plus grosse opération de l'année, poursuit Armelle. C'est l'occasion de nous retrouver autour d'une bonne cause, car on peut, malheureusement, être tous concernés par les maladies génétiques. » Le 2 CV Club ne vient pas les mains vides : chaque année, les membres exposent dans le centre-ville quelques modèles de leurs sympathiques « deudeuches ».
Même les entreprises privées font œuvre solidaire : pour la deuxième année, Pyrex était sur la place, proposant sa vaisselle « made in Châteauroux ». L'intégralité de la vente est reversée au Téléthon, soit plus de 500 €

A.R. Photos : Patrick Gaïda

article nr

Voir les commentaires

Publié le par Emmanuel

Les personnes handicapées sont davantage touchées par la crise que les autres. Fin 2013, 413 421 personnes handicapées étaient à la recherche d’un emploi, soit 11,5 % de plus qu'il y a un an.

Un chômage qui augmente deux fois plus vite que la moyenne, de faibles qualifications : les associations tirent la sonnette d’alarme à l’occasion de la 18e semaine de l’emploi des personnes handicapées, qui s’ouvre lundi dans un contexte «critique». «Les données sont alarmantes, avec un doublement historique en six ans du nombre de chômeurs», résume Prosper Teboul, directeur général de l’Association des Paralysés de France (APF).

Fin 2013, 413 421 personnes handicapées étaient à la recherche d’un emploi, une hausse de 11,5 % en un an et un doublement par rapport à la fin 2007. Les personnes handicapées sont encore plus touchées par la crise que les autres : un demandeur d’emploi sur deux est chômeur de longue durée, près d’un sur deux est âgé de plus de 50 ans, leur taux de chômage est de 22 %. «Une personne handicapée qui perd son emploi met en moyenne quatre ans avant de reprendre pied dans l’emploi», selon le président de l’APF, Alain Rochon.

La situation ne s’est pas améliorée cette année puisque la France comptait fin juin 427 947 demandeurs d’emploi handicapés, une hausse de 10,6 % sur un an, deux fois plus rapide que la hausse de l’ensemble des chômeurs (+5,2 %), selon le dernier bilan de l’Association de gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées (Agefiph) basé sur les données de Pôle emploi.

L’Agefiph rappelle que les personnes souffrant d’un handicap lourd ne sont pas les seules concernées. «Les personnes en fauteuil ne représentent que 2 % des personnes handicapées», souligne-t-elle en citant l’exemple d’un cuisinier qui suite à un accident, souffre d’un problème aux genoux l’empêchant de rester debout toute la journée. L’Association pour l’insertion sociale et professionnelle des personnes handicapées (Adapt), qui a créé cette semaine de sensibilisation, l’a axée cette année sur «la sécurisation des parcours», de la scolarisation à la vie professionnelle.

«Risque de rupture»

«De l’école primaire au collège, du collège au lycée, du lycée à l’école professionnelle, à l’université ou dans une école supérieure, à chaque fois qu’il y a passage, il y a un risque de rupture pour un jeune handicapé», souligne le directeur de l’Adapt, Eric Blanchet. 29 % des demandeurs d’emplois handicapés ont un niveau inférieur au CAP, selon Adapt. «Pour les adultes, le risque de rupture est la perte d’emploi suite à un accident, où à une maladie invalidante ou professionnelle», ajoute M. Blanchet. Ceci nécessite de mettre en place un accompagnement, aussi bien de la personne handicapée que de l’entreprise qui va l’employer, souligne-t-il.

Moins qualifiées que le reste de la population, les personnes handicapés ont aussi plus de mal à accéder à la formation professionnelle. «Le système de formation professionnelle est en train d’exclure les handicapés. En trois ans, l’accès a été divisé par deux», s’inquiète Yves Barou, président de l’Association nationale pour la formation professionnelle des adultes (Afpa).

Le gouvernement a fait adopter, lors de l’examen du projet de budget 2015 à l’Assemblée, un prélèvement de 29 millions d’euros sur les réserves du fonds d’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique (FIPHFP). Une ponction équivalente est prévue sur l’Agefiph, qui oeuvre pour l’insertion dans les entreprises privées. Aux yeux des associations, cela «ne pourra que fragiliser les actions engagées envers les personnes en situation de handicap». Le gouvernement pour sa part fait valoir que ces sommes sont destinées à financer des emplois aidés, dont bénéficient également les personnes handicapées.

La prochaine conférence nationale du handicap, qui doit se tenir «en décembre», comportera un volet sur l’emploi, souligne le secrétariat d’Etat aux personnes handicapées. Pour préparer ce rendez-vous, un forum régional sur l’emploi doit se tenir à Dijon le 1er décembre, en présence du ministre du Travail François Rebsamen. «Nous voulons des actions réelles et concrètes, pas un compte-rendu de différents rapports», souligne Alain Rochon.

Les entreprises de plus de 20 salariés ont l’obligation d’employer 6 % de personnes handicapées, sous peine de pénalités financières. Mais selon l’APF, ce taux est «autour de 4,5 %» dans le public et proche de 3 % dans le privé.

Voir les commentaires

Publié le par Emmanuel

Damien Seguin est actuellement sixième de la route du rhum. une course en class 40 ou les concurrents sont vraiment proche les uns des autres

hier Damien etait scotches par des vents tres faibles

Voir les commentaires

Publié le par Emmanuel
Damien Seguin route du rhum

Damien a fait une superbe remonté dans la nuit. il est actuellement en cinquième position. nous lui souhaitons d'aller encore plus vite et plus loin dans le classement

une victoire sur cette course serait vraiment formidable et nous savons tous qu'il en est capable

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 > >>

Articles récents

 

 


 

Hébergé par Overblog