Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Les Enfants de Pen Bron, La Turballe

Les Enfants de Pen Bron, La Turballe

Un blog pour témoignage, un blog pour le site de Pen Bron de La Turballe, pour que ce Centre Marin continue son action, celle d'accueillir des enfants dans un cadre de vie et un environnement marin unique. Emmanuel

Publié le par Emmanuel

PRÉSENTATION DES RAMPES AMOVIBLES POUR PMR CONÇUES ET FABRIQUÉES A CHÂTEAUROUX
A LA FAE (Fédération des Acteurs Economiques de Châteauroux).
Mme Chantal Monjoint (adjointe au Maire Gil Avérous - Une nouvelle ambition pour Châteauroux) à annoncé la mise à disposition de rampes par la Mairie pour un certain nombre de commerçants suivant une procédure restant à finaliser.
Pour tout renseignement, vous pouvez également me contacter au 02 54 27 54 15
Consulter le lien suivan

http://fr.calameo.com/read/004219562964a159cf393 (copiez l'adresse du lien)

Monsieur Grandperrin l'avait dit annoncer, proposer et voila la debut d'une grande aventure

un debut prometteur pour d'autres ville j'en suis persuadé les feux de la rampe pourrait ont dire

Voir les commentaires

Publié le par Emmanuel

article nouvelle republique de Châteauroux

Mieux insérer le travailleur handicapé

Au 31 décembre 2014, la région Centre-Val de Loire comptait 189.868 demandeurs d'emploi valides et 16.099 handicapés, soit 7,82 %. Comment favoriser l'accès (et le maintien) à l'emploi des handicapés ? Comment améliorer leur accès aux formations, sachant que, fin décembre 2014, 80 % de ces handicapés chômeurs avaient un niveau de formation égal au BEP ou au CAP ?

Sous la présidence du préfet de Région, du directeur régional de la Direccte Centre, et de la déléguée régionale Agefiph (1), s'est tenu, à Orléans, le 31 mars, un séminaire régional consacré à l'insertion des travailleurs handicapés. Il a été l'occasion de faire le bilan du Plan régional pour l'insertion des travailleurs handicapés (Prith) 2011-2014 et de présenter le Prith 2014-2017. « Ce plan est d'abord destiné à coordonner les politiques, les dispositifs, et donc l'action de tous les partenaires concernés », explique Marika Petit, de la Direccte Centre. Or ces partenaires sont nombreux : conseil régional, Pôle emploi, Agence régionale de santé, Carsat, MSA, etc.
« Dans le plan précédent, reconnaît Marika Petit, nous étions trop ambitieux et nous n'avons donc pas atteint tous nos objectifs. » Les leçons ont été tirées et le Prith nouveau devrait être plus pragmatique. Marika Petit énumère quelques actions du plan : « Nous mettons en place un réseau de trente référents TH dans les organismes de formation des six départements de la région ; nous focaliserons nos efforts pour favoriser des passerelles de l'établissement adapté vers le milieu ordinaire ; nous souhaitons plus et mieux associer les partenaires sociaux, excellents relais dans les entreprises. » Les travailleurs handicapés représentent environ 8 % de l'ensemble des demandeurs d'emploi : « Il faut qu'on tende vers 8 % pour l'accès aux formations et aux emplois », insistait un intervenant. Collectivités et organismes publics ont joué le jeu puisque, dans les contrats aidés, les travailleurs handicapés représentent 13 % des emplois.
Au 31 décembre 2014, il y avait 14.943 chômeurs valides dans l'Indre et 1.666 chômeurs handicapés (10,33 %), soit le taux le plus élevé dans la région.

Voir les commentaires

Publié le par Emmanuel
le 4 Juin Handiférence fête sa 10 année venez tous nombreux

Step et zumba pour gommer les différences

Handiférence, la belle manifestation proposée depuis plusieurs années par Marc Fleuret et son équipe, aura lieu jeudi 4 juin. En attendant l'important rendez-vous, les centaines de personnes qui se sont retrouvées, dimanche après-midi, au gymnase de Brassioux, ont eu droit à un avant-goût sportif et festif.

« Ensemble, changeons le regard sur le handicap » : c'était inscrit en gros à l'entrée du gymnase. A l'invitation des membres de Form and Fitness, établissement installé au Forum du Poinçonnet et dirigé par l'ancien gardien de but de La Berrichonne, Vincent Fernandez, pratiquantes de step et de zumba étaient invitées à une séance particulière : les membres des Instituts médico-éducatifs (IME) de l'Indre avaient aussi été conviés à participer. La partie musicale était même confiée à Thomas, de l'IME de Valençay.
L'osmose entre les uns et les autres a été parfaite. Et le plaisir visiblement partagé. Ils recommenceront l'année prochaine.

Article nouvelle republique de Châteauroux

Voir les commentaires

Publié le par Emmanuel

On entend souvent les entrepreneurs prétendre avoir «réinventer la roue». Mais lorsque vous l'avez vraiment fait, que dites-vous ? «J'aime quand même les rayons, mais je viens avec quelque chose de différent», explique Sam Pearce, un designer britannique qui, si vous n'avez pas déjà deviné, a créé une roue sans rayon utilisable pour fauteuils roulants et vélos.

Loopwheels a été récemment sélectionné pour le London Design Museum’s Design of the Year award. Oui, ça fait deux fois "design" pour que vous compreniez bien. Les amateurs de cyclisme ont découvert ce système en 2013 en tant que concept. L'idée avait reçu un franc succès, tout le monde était impressionné par la qualité du roulement. Depuis, Loopwheels s'est développé et se retrouve aujourd'hui aussi sur fauteuils roulants.

Un jour, Sam Pearce était assis dans un aéroport aux Pays-Bas, attendant tranquillement son vol. Il a remarqué une femme avec une poussette. "Lorsque la femme est arrivé devant un trottoir, elle n'a pas levé les roues avant, et le bébé a chuté" dit-il. "Si la roue touche le trottoir dans un mauvais angle, elle est complètement inutile. Donc, je me suis dit, pourquoi ne pas mettre la suspension dans la roue? "

En cinq secondes, Pearce avait une nouvelle idée. Il a commencé à envisager un système qui absorbe les chocs directement des roues, ce qui les rend capable de rouler avec souplesse sur les bosses au lieu de simplement rebondir. Il dessine un croquis, puis le met de côté pendant deux ans. À l'époque, "rien n'était pertinent," dit-il. "Je n'arrivais pas vraiment à voir comment faire, mais j'ai beaucoup d'idées, et celle-ci revenait souvent dans ma tête".

Pearce a résolu le problème à un atelier de tir à l'arc local dans le Nottinghamshire, où il vit. Un bon arc doit avoir les mêmes facultés qu'une une bonne roue : Il doit être incroyablement fort, mais aussi capable d'accueillir toute la flexibilité du mouvement humain. Il y est allé avec des ressorts fait-mains, pour voir ce qu'ils pouvaient améliorer. "Je savais que j'avais besoin d'un ressort composite."

Après plus de soixante-dix essais, Pearce et l'équipe d'archers ont trouvé la bonne recette. Pearce la décrit comme une "construction en composite de carbone." Un fabricant de fauteuils roulants a eu vent de ces nouvelles roues et a commencé à s'en approvisionner auprès de Sam Pearce. Visiblement, la suspension dans les roues aplanit tout, et c'est essentiel pour les utilisateurs de fauteuils roulants, dont le corps est en plein contact avec le fauteuil, donc avec la route. Pearce dit avoir plus ou moins trouvé la conception idéale il y a deux ans, mais il a continué de travailler sur certaines techniques de fabrication. L'objectif était aussi de réduire le prix. Aujourd'hui le prix varie entre plusieurs centaines de dollars, allant jusqu'à 2000$ pour une seule roue. "Il y a beaucoup de gens qui vont payer pour ces nouvelles technologies," dit Sam, et il a très certainement raison.

La Roue qui peut tout améliorer
La Roue qui peut tout améliorer
La Roue qui peut tout améliorer

Voir les commentaires

Publié le par Emmanuel

Le comité de l’Indre célébrera la Journée mondiale Parkinson, samedi 11 avril. Au programme, notamment, des conférences.

Le Comité Parkinson de l'Indre est fort de 65 adhérents, dans un département qui compte 600 à 700 personnes atteintes. Il ne ménage pas ses efforts pour proposer à ses adhérents des activités pour les aider à mieux vivre cette maladie dégénérative très invalidante. « Nous avons un atelier gymnastique, le mercredi, et nous avons ouvert une deuxième séance, à Saint-Jean, le lundi après-midi ; il reste des places, explique François-Xavier Roy, délégué départemental. Nous organisons, le 3 mai, une journée multisports avec une randonnée pédestre. D'ici là, nous participons à la journée mondiale, samedi 11 avril. »

Les effets secondaires souvent en cause

Samedi matin, le comité installera un stand, place de la République, pour informer le public sur la maladie et distribuer de la documentation. A partir de 14 h 30, à la chapelle des Rédemptoristes, Patricia Sabouraud, orthophoniste de la Haute-Vienne, viendra présenter la méthode américaine LSVT qui donne de bons résultats, mais qui n'est pas pratiquée dans l'Indre.
« Ensuite, avec mon épouse, je restituerai une étude commandée par le comité national sur la rupture des soins, poursuit le délégué départemental. Il est apparu, en effet, que les symptômes sont aggravés par les ruptures de soins. Celles-ci sont, hélas, fréquentes. »
La maladie de Parkinson implique, en effet, un parcours de soins à hauts risques. Trop souvent, le malade stoppe son traitement à cause des effets secondaires ou tout simplement lors d'une hospitalisation. L'étude montre d'autres motifs de ruptures que François-Xavier Roy et son épouse évoqueront.

Contact : François-Xavier Roy, 2, allée La Pérouse, à Châteauroux ; tél. 06.71.56.51.44 ou 02.54.27.81.50. Site : www.franceparkinson.fr

Voir les commentaires

Publié le par Emmanuel
Mouvement de grève au centre de rééducation de Pen bron

en juin 2014

Les salariés de l’association Œuvres de Pen Bron suivent aujourd’hui un mouvement de grève. Ce mardi matin ils ont manifesté devant l'hippodrome du Petit Port à Nantes où avait lieu l'assemblée générale de l'association qui gère plusieurs établissements en Loire-Atlantique. Ils se sont aussi rassemblés, en début de journée, au centre de rééducation et de réadaptation fonctionnelle de Pen Bron. Car plusieurs sites sont concernés par des transferts, notamment les Instituts médico-éducatifs de Varades et Vertou et le site de Pen Bron, à la Turballe, qui d’ici 2016 déménagera à Heinlex à St-Nazaire. Un transfert accompagné de coopérations obligatoires avec l’hôpital de St-Nazaire, "comme la restauration. Que deviendront les personnels actuels?". Mais pas seulement, « il sera aussi supprimé une quinzaine de lits ou bien, "le projet ne tient pas compte du confort des patients", expliquent les représentants syndicaux de Sud Santé et de la CFDT.

Voir les commentaires

Publié le par Emmanuel
Carlos Moedas demande a l'Europe de soutenir la Recherche pour la déficience intelectuelle

pour la 4ème journée mondiale de la trisomie crée par l'ONU en 2011. cette vidéo est la afin de continuer a mettre en avant de nombreuses association travaillant dans le domaine de l'handicap.

un prolongement de cette journée mise en avant au Parlement européen. Carlos Moedas est intervenue le 10 Mars 2015 pour assuré de son engagement personnel afin que l'Europe aide la recherche pour les personnes étants atteintes de déficience intellectuelle.

avec émotion il s'est adressé a ces deux jeunes français Eléonore et Robin qui coanimaient cette journée

« Vous êtes extraordinaires. La seule déficience dans la vie, c'est la mauvaise vision de l'autre ».

L'Europe sensibilisée

La diffusion de ces vidéos poursuit la mobilisation de nombreuses associations à l'occasion de la 4ème journée mondiale de la trisomie 21 instaurée par l'ONU en 2011. Elle prolonge la journée consacrée à cette pathologie au Parlement européen le 10 mars 2015 et qui a été marquée par l'intervention du commissaire européen à la recherche ; Carlos Moedas a assuré de son engagement personnel pour que l'Europe soutienne la recherche au bénéfice des personnes atteintes de déficience intellectuelle. Très ému, il s'est adressé à Eléonore et Robin, deux jeunes Français qui coanimaient la journée :

Voir les commentaires

Publié le par Emmanuel
pen bron centre de répit ?

avant de lire l'article j'aimerais faire un comparatif entre Pen Bron et ce nouveau projet je crois de l'ars et des œuvres de pen bron

dans le livre de Yves Horeau

PEN-BRON

1887 1987

j'aimerais reprendre juste un peu de l'écrit

"on ne connais pas les circonstances dans lesquelles Hippolyte Pallu jeta son dévolu sur la persqu'ïle de Pen Bron."

errant un jour sur la grève, a t'on dit; en rapportant peut être un souvenir du fondateur, il sentit que là était le salut. sur cette interminable presqu’ile de sable qui cour à perte de vue comme un ruban jaunâtre entre les eaux encore bleues de la lagune salée, dans cette exposition incomparable, il bâtira des kilomètres de façade, il aligne en esprit des milliers de petits lits blancs. médecins et hygiéniste consultés formulent un avis favorable; climat, ventilation,luminosité, éloignement de toute agglomération font de cette presqu'ile, selon les mots du fondateur, une véritable trouvaille

l'agence régional de santé elle regarde différemment le bien être des patients

Pen Bron sera un centre de répit

Le centre de Pen Bron va devenir un centre de séjour pour les personnes handicapées accompagnées de leurs aidants.

« Pas de Thalasso, pas d'héliport, pas de remise en forme de VIP, pas de grand hôtel », rappelle Jean-Pierre Branchereau pour en finir avec les rumeurs. C'est la même structure qui continue a gérer le lieu mais en modifiant l'activité.

Les pensionnaires de Pen Bron devant quitter le lieu : « ça dépend de l'Agence Régionale de Santé », regrette le maire.
Il ajoute : « sur ce dossier, je continue le travail très important de René Leroux ».

Le futur de Pen Bron s'oriente vers un centre de répit pour des aidants. Venant de toute la France, ils pourront venir se retrouver, et se reposer. Les personnes dont ils prennent soin toute l'année les accompagneront et seront prises en charge par le centre pendant ce séjour.

l'article de http://www.laturballe-infos.fr fait beaucoup parler

des personnes sur ce site écrivent leurs mécontentement sur la fermeture ou ce que P en Bron deviendra APRES

oui y aura t'il un après Pen Bron des histoires de faire de ce lieu un centre de thalasso a été pendant très longtemps mis en avant et maintenant nous apprenons que Pen,Bron pourrait devenir autre chose que cela

un centre de Répit pour des aidants cela est très bien peut etre a voir dans le temps

les ecrits de certains doutent d'autres clament a la non fermeture de Pen Bron

l'histoire fait que ce lieu aurait du rester

avant j'aurais écrits doit rester mais l'ARS et les politiques ne font rien pour que ce lieu reste ce qu'il est vraiment

doit ont réellement dire fermeture a ce lieu pour des soucis économique et en faire un lieu de répit ou continuer a faire un lieu de rééducation et un lieu de répit en même temps

l'idée me parait plus interessenates vue les installations pour la rééducation qui sont déjà sur place

certains des bâtiments pourraient etre mis en situation d’accueil et d'autres continuer a accueillir les personnes en besoin de soins

30 millions d'euros ont ete investis sur un nouveau lieu d’accueil plus que de réinvestir sur un lieu historique

Pourquoi ? avoir fait cela si loin de l'ocean en pleine ville de Saint-Nazaire

Institut d’éducation motrice de L’Estran à ST-NAZAIRE

L’I.E.M., Institut d’éducation motrice, est centré sur la prise en charge du polyhandicap et des maladies rares et/ou à expression multiples pour les enfants de 0 à 18 ans.

Visite en image

Agréments et Missions, activités

L'établissement est agréé pour accueillir 365 jours par an 50 enfants des deux sexes, âgés de 18 mois à 18 ans polyhandicapés atteints d’une déficience motrice prédominante avec des troubles de santé, parfois rares et ou à expression multiples : 25 places en internat, 5 en accueil temporaire et 20 en accueil de jour. Les usagers sont orientés à l'I.E.M. par la Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées (C.D.A.P.H.).

L'établissement a pour mission à partir de ses besoins et de ses potentialités d’aider chaque enfant, à atteindre un maximum d’autonomie motrice ainsi qu’une insertion sociale la plus harmonieuse possible.

Il dispose d’un accueil de jour qui peut être modulé, d’un internat de semaine et de 8 à 12 places maximum le week-end avec une organisation de transport collectif.

L’activité thérapeutique a pour objet de récupérer, réduire ou compenser les incapacités physiques, cognitives, ou comportementales diverses, d’enfants paralysées cérébraux, afin de favoriser leur accès à une vie sociale la plus voisine possible de la normale.

L’activité éducative à l’IEM s’appuie sur l’accompagnement de la vie quotidienne et la conduite d’activités spécifiques. Il s’agit de garantir dans un cadre sécurisant une ouverture à l’environnement et à autrui, révéler sa dimension sociale, et faciliter l’affirmation de soi.

Le projet personnalisé de scolarisation de chaque enfant ou jeune (décret du 2 avril 2009) constitue l'un des volets du projet individualisé.

L’objectif avoué est bien de promouvoir une synergie entre tous les professionnels dans l’approche des situations singulières des enfants et jeunes accueillis. Chacun, de sa place, avec ses compétences, agit pour réussir le parcours fixé par l’institution et sa famille.

pen bron centre de répit ?

Voir les commentaires

Publié le par Emmanuel
FETE MEDIEVALE DE GUERANDE 2015

Comme chaque année Guérande va le samedi 6 et le dimanche 7 Juin 2015 organisée la fête annuelle médiévale

A chaque fois la ville devient pendant ces quelques heures un haut lieu de partage historique

la foule ce massera dans les rues pour admirer et rêver de l'histoire de l'époque de Tristant de Carne veillant sur la ville de Guérande

Bal et danceries aux portes de la cité médiévale...


Le soleil couchant rougeoie l’horizon.

Peu à peu le chant des oiseaux se tait et peu à peu les accords de vièles et de hautbois les remplacent. Dans la pénombre, des ordres claquent.

Tristan de CARNE, capitaine de Guérande veille.

Pendant ce temps, sa jeune épouse se pare. Ce soir de printemps 1513, Jeanne est loin des rumeurs de la capitale.

Elle virevolte et fredonne. Esquisse quelques pas de danse ; voltes, branles, gaillardes n’ont point de secret pour elle. Elle sait que ce bal est important

pour l’avenir de son époux que les émissaires du roi sont venus rencontrer. Ellea l’intention de leur faire découvrir les danses du pays breton, mais sur les

conseils de son ménestrier, elle a choisi pour ouvrir le bal «La forze d’Ercole » une pavane venue du sud de la France. La soirée s’annonce bien …..

Tristan de Carné,

né à Caden vers 1476, mort en avril 1536, est fils de Pierre de Carné et de sa seconde épouse Anne de Goulaine. Il apparaît en 1495 avec son curateur Robert, seigneur de La Salle. Noble écuyer, chevalier, seigneur de Carné, de Crémeur, de Cohignac, de la Touche et de Kerreden, il réside à Guérande et possède des terres à Port-Saint-Père. Chambellan du duc de Bretagne, il reçoit de son père la charge héréditaire de premier maître d'hôtel du duc, fonction qu'il exerce auprès de la duchesse Anne. Tristan figure en 1500 parmi les 50 gentilshommes de l'hôtel ducal, avant d'être signalé comme gentilhomme de la maison de la reine, en 1500 et 1503. Capitaine de Brest le 17 octobre 1512, capitaine de Guérande le 23 novembre 1513 par lettre de la duchesse Anne, avec 500 hommes de pieds sous ses ordres, puis capitaine d'Auray de 1523 à 1526, par lettre du roi, il obtient par ailleurs la charge de maître d'hôtel de la reine Claude de France en 1515, 1520, et encore en 1526, recevant alors 400 livres de gages. Cette même année, qui voit le décès Jeanne de La Salle Branguen, épousée en 1496, il démissionne de la capitainerie d'Auray et reçoit pour compensation de François 1er une rente annuelle de 300 livres à prélever sur 299 œillets de marais de Guérande, appartenant au roi. Maître d'hôtel d'Eléonore, seconde femme du roi, le 11 juillet 1530, il se remarie en 1532 avec Renée de Mauléon, dame de Villeneuve, dont il n'aura pas d'enfant. Il réside au châtelet qui surplombe la porte Saint-Michel, et possède le manoir de Crémeur, dont il construit le moulin. Son épitaphe signale qu'il est au service de monseigneur Fra., soit François III, duc de Bretagne du 13 août 1532 au 10 août 1536. Représentant des Etats de Bretagne à la cour en 1535, il décède le 18 avril 1536. Son testament rédigé "au lict mallade le 8 du mois", Tristan exprime la volonté d'être inhumé a sa "chapelle de Cremeur estante en l'eglisse de monseigneur Sainct-Aubin en Guerrande et illecques inhumé et enterré au costé de feue madame de Carné, sa compaigne", fait ériger deux autels dans la chapelle basse de la collégiale, et fait scultper les gisants. La dalle a été retrouvée lors de fouilles archéologiques opérées en 1850 dans la chapelle Saint-François ou de Crémeur par l'Abbé Sorin, curé de Saint-Aubin. Le monument funéraire est simplement retourné puis enfoui. La fabrique décide le 2 janvier 1853 d'installer la pierre tombale dans la chapelle basse de la collégiale, dans l'angle sud-ouest où il est installé depuis mars 1855. Un cénotaphe aux armes des familles des deux défunts est alors réalisé, d'or à deux fasces de gueule pour Carné, d'or à trois quintefeuilles de gueules, 2 et 1, pour La Salle Branguen. La famille de Carné participe à cette installation. Une plaque reprenant l'épitaphe est également réalisée, mais elle disparaît vers 1967. L'association des amis de Guérande finance le nouvel ouvrage réalisé par Guillermic, un décorateur de Nantes, qui reprend le texte en lettres d'or sur fond de bois.

FETE MEDIEVALE DE GUERANDE 2015
FETE MEDIEVALE DE GUERANDE 2015
FETE MEDIEVALE DE GUERANDE 2015

Voir les commentaires

Publié le par Emmanuel

Merci a Laurence LB de ce commentaire sur une des videos sur youtube les enfants de pen bron

comment ne pas avoir un sourire de plaisir d'ouvrir ça boite et découvrir ce message. non je ne suis pas le seul a garder en mémoire ce lieu, non je ne suis pas le seul a avoir le coeur Pen Bron et je ne suis pas le seul a chaque fois que je vois une vague glisser lentement sur le sable quelques sois l'endroit ou je suis a penser a Pen Bron

a chaque fois que je sais qu'une personne est passées la sur mon blog j'aime a me dire qu j'ai donner un peu de cet endroit magnifique

lieu de guérisons lieu ou la vie reprend tout doucement. grace a notre envie de et grace aussi aux accompagnants ici pour nous booster. il faut prendre en compte dans ce blog

qu'un jour si pen bron ferme l'histoire de ce lieux n'aura plus jamais la même image la même importance

il perdra la magie de ce pourquoi il avait ete crée

a touts malades, soignants, famille, vos pas résonnent et résonneront encore ici

merci Laurence de ce poeme

 

Laurence LB

"I believe in you"
Lorsqu'il était enfant, Emmanuel Lamy a été accueilli
au centre de rééducation de Pen Bron (44).
Comme moi, il n'oublie pas et espère !

Association Les enfants de Pen Bron
Son blog très complet :
http://www.les-enfants-de-pen-bron.fr/

"Au détour d'une route,
paysage,
ciel bleu,
air pur.
1887 création de Pen Bron,
centre pour enfants tuberculeux.
Le Croisic.
Ce bâtiment fut un centre de rééducation
pour adultes à son tour.

Pen bron risque de devenir
hôtel ? ou centre de thalasso ?!
Plus d'enfants !
Depuis quelques mois,
plus de nursery !
Pen Bron, vue magnifique.
Son horloge se fixera-t-elle ?

Depuis bien longtemps,
des hommes et des femmes
soignaient des enfants,
puis des adultes.
Là, au 1er étage, j'étais !
Bâtiment de rééducation,
que deviendra-t'il lui aussi ?
Combien de fois, en lit roulant,
j'ai vu cette vue,
ce phare battu par les vagues ?
Le vent soufflait parfois fort,
les vagues frappant la digue.
Sillon d'océan,
qui pourra encore parcourir ce lieu ?
La cloche finira par se taire !
Encore des souvenirs de la ferme,
entre vieux bâtiments et neufs,
les personnes venaient faire leur rééducation,
puis une promenade,
donnaient un esprit de liberté ;
les années passant, elle est là,
gardant le souvenir.
Dans ce sable, les traces
de ceux pour qui Pen Bron
aura été une famille.

A ceux qui, enfants,
regardaient le vol des mouettes,
entendant leurs cris.
Combien de lits exposés au soleil ?
Pen Bron doit
garder son histoire !
Là encore,
les enfants jouaient il y a peu de temps,
accrochés quelques décors,
l'air marin qui faisait un bien fou.
Qui pourra encore passer cette porte ?
Enfants, adultes ne pourront
oubliés l'histoire de Pen Bron !

J'ai encore l'espoir de voir
cette porte entrouverte à tous."

Musique : Il divo & Céline Dion
"I believe in you"

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog